Radiation pour mauvaise conduite : Le jugement disciplinaire d'anciens policiers à la retraite (Reportage)


La radiation récente de l'agent de police Pape Bouba Diallo pour s'être prosterné avec son uniforme devant son guide religieux a été salué par le brigadier chef de la paix, non moins président des policiers à la retraite, Cheikhna Keïta.

La conduite de l'agent ayant ployé le genou face à son guide spirituel n'honore pas l'institution de la police, a-t-il confié emboîtant le pas à ses collègues à la retraite, notamment le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle, Boubacar Sadio et le brigadier, Papa Djité. Pour les trois (3) policiers, qui sont intervenus sur Dakaractu, le corps de la police est régi par des lois et règlements répondant à une éthique et une déontologie qui valent des sanctions lorsqu'elles sont enfreintes conformément aux statuts de l'institution. 

Victime de la radiation des 1.247 policiers lors des événements de 1987, l'ancien policier Papa Djité est revenu sur son passé d'agent radié et les conséquences qui en ont découlé.

Pour lui, les difficultés que les policiers radiés ont vécu après ce drame du mois d'avril 1987 causé par une grève des policiers avait fini de bouleverser le quotidien de toutes les victimes.

Beaucoup de ses collègues ont vu à l'époque leurs familles dispersées, certains ont d'ailleurs piqué une dépression avec une perte d'intérêt pour tout autre type d'activité voire la vie elle même. Il explique que la vie de policier radié est tout sauf une sinécure...
Vendredi 22 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :