REPORTAGE À TOUBA / Et si la cité était en train de renouer avec les rassemblements, quelques heures seulement après sa petite victoire sur le virus ?


Quand la grande mosquée de Touba a accepté de ne plus abriter de rassemblements et que le marché Ocass a décidé, sur instruction de l'autorité, de fermer ses cantines tous les jours jusqu'à nouvel ordre, à partir de 15 heures, un établissement financier établi quelque part à Khayra choisit lui, de bafouer les règles.  Prétextant payer les bourses familiales, la structure a laissé se dérouler pendant plusieurs heures, un rassemblement monstre d'hommes et de femmes, sans masques, sans gants, sans gels hydroalcooliques et surtout sans respecter les distances sociales réglementaires. Une situation qui a fait frémir les populations du quartier.  

Dans ce reportage, vous comprendrez que la cité religieuse n'est encore guère à l'abri d'un retour du virus, à moins que de nouvelles mesures soient prises...
Mardi 14 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :