(REPORTAGE) 15 HEURES AU MARCHÉ OCASS / Quand les commerçants se plient à l'arrêté du préfet pour stopper le Covid-19.

Ventre mou de Touba dans ce contexte de pandémie du coronavirus, le marché Ocass constitue, par excellence, la zone qu'il faudra le plus maîtriser dans la cité religieuse pour venir à bout du virus. Recevant plusieurs milliers de personnes par jour, haut lieu de négoces marqué par une promiscuité singulière dans son genre, seul Ocass était en mesure de trahir l'espoir qui était déjà de mise  chez les populations de voir leur cité afficher au compteur « zéro cas de coronavirus ». En effet, c'est au moment où on y croyait le plus que la nouvelle d'un commerçant officiant dans le marché, malade de ce virus, devait tomber. Dans la perspective de battre le fer alors qu'il est encore chaud, l'autorité a illico sorti un arrêté pour ordonner sa fermeture dès 15 heures. Dakaractu-Touba était sur les lieux pour ce premier jour d'application de l'arrêté et ce, dès 14h30. Reportage !


Lundi 13 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :