REFUS DE PAYER DES FACTURES / Quand "And Sopi Ndoxu Mbacké" enrôle des centaines de familles et traîne la Sen'Eau en justice


REFUS DE PAYER DES FACTURES / Quand "And Sopi Ndoxu Mbacké" enrôle des centaines de familles et traîne la Sen'Eau en justice
09 mois sans payer de factures d'eau, il faut habiter la commune  de Mbacké  pour oser le faire. Le phénomène est invraisemblable, mais il se passe bel et bien dans cette localité du Baol où les populations circonscrites dans une structure apolitique, ont décidé de se rebeller contre cette eau que leur propose la Sen'Eau et qui serait impropre à la consommation. 

Serigne Maï Seck, Président de ladite association, interpellé par Dakaractu-Touba,  est catégorique dans son discours. "Nous ne payons rien et quiconque est victime de coupures, il peut juste nous contacter. Nous avons mis à la disposition des populations un numéro de téléphone. Il suffit que nous en soyons  informés pour rétablir la distribution de l'eau au nom de l'association."

Invité à présenter la structure, Serigne Maï Seck confiera qu'il s'agit d'un moyen de lutte que les populations se sont spontanément  appropriées pour avoir droit à une eau de bonne qualité.  "Depuis juillet 2019 à  aujourd'hui, la structure ne cesse de s'agrandir.  Cela fait 09 mois que nous payons aucune facture d'eau. Nous avons déjà commis un huissier et nous nous sommes attachés les services d'un avocat et nous avons intenté une action en justice. Cela fait 30 ans que l'eau qui nous est donnée est de mauvaise qualité. Elle n'est ni bonne pour les arbres, ni bonne pour les animaux. Par conséquent, si elle est proposée aux êtres humains, c'est qu'il y a rupture de contrat pour non respect des engagements".
Lundi 13 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :