REFECTION ET REHABILITATION D’EDIFICES RELIGIEUX: Macky engage les travaux de réhabilitation de la Cathédrale de Ziguinchor et de la Basilique de Popenguine

En ce temps pascal, il n’y aura certainement pas meilleure nouvelle pour la communauté catholique du Sénégal et particulièrement celle de  Ziguinchor qui a célébré la messe de Pâques dans la peur, que la décision prise par le chef de l’Etat. Le Président Macky Sall, qui a été informé de la situation de vétusté alarmante de la Cathédrale de Ziguinchor et de la Basilique de Popenguine, a décidé d’engager sans délais les travaux de réhabilitation et de réfection.


C’est une bonne nouvelle pour la communauté catholique du Sénégal qui vient de recevoir un beau cadeau pascal de la part du chef de l’Etat. Le président de la République qui a été informé de la dégradation de la Cathédrale Saint Antoine de Padoue de Ziguinchor et de la Basilique Notre-Dame de la Délivrande de Popenguine, a décidé de prendre en charge la totalité des travaux de réhabilitation (pour Saint-Antoine de Padoue) et de réfection (du toit de la Basilique de Popenguine).
Portée jusque dans les réseaux sociaux et souvent évoquée au cours des messes, cette doléance des fidèles avait aussi fait l’objet de discussions entre l’autorité de l’Église catholique du Sénégal et le ministre, Secrétaire d’État aux Sénégalais de l’extérieur. Après le Conseil des ministres du mercredi 17 avril dernier, Moïse Sarr s’était rendu à la Résidence des Badamiers pour une visite de courtoisie à Mgr Benjamin Ndiaye. Occasion saisie par l’Archevêque de Dakar pour évoquer la situation des deux édifices religieux menaçant ruines.
 
«L’architecte du Palais a été envoyé à Ziguinchor»
 
En ministre de la République, mais aussi en fidèle catholique, Moïse Sarr est allé faire part de la situation au chef de l’État qui, pour son attachement à la communauté catholique et au patrimoine religieux sénégalais, a donné l’ordre d’engager, sans délais, les travaux de réfection et de réhabilitation. Et hier, comme pour rassurer les fidèles catholiques de Ziguinchor, le gouverneur de la région sud, Guedj Diouf, a confirmé à la presse l’engagement pris par le chef de l’État. «L’architecte du Palais a été envoyé à la capitale Sud du pays pour la réfection de la Cathédrale Saint- Antoine De Padoue de Ziguinchor. Je dois vous avouer que l’Etat est en train de prendre toutes les dispositions et des instructions ont été données allant dans le sens de la réfection de ce patrimoine. Par le canal du Préfet de Ziguinchor, nous avons des lettres et je peux vous assurer que le Président est bien au fait de la situation», a tenu à rassurer le Chef de l’Exécutif régional de Ziguinchor la communauté catholique de Ziguinchor qui a célébré la messe de Pâques dans la peur. Le chef de l’Eglise de la région, l’Evêque Paul Abel Mamba Diatta, a exprimé ses craintes sur la dégradation des bâtiments de l’Eglise catholique vieille de près de 100 ans. Il veut, dit-il, éviter la catastrophe de l’Afrique du Sud aux fidèles chrétiens. Venus nombreux pour la célébration de la messe, ces derniers ont exprimé leur détresse avant d’appeler au secours. C’est dire que leurs prières ont été entendues.  
 
L’Observateur 
Mardi 23 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :