RDC : Un imam tué à Béni, la branche locale de l’État Islamique indexée.


Dans le nord-est de la République démocratique du Congo, un homme religieux a été tué par balle ce samedi 1er mai en plein culte.

L’imam qui dirigeait la prière surérogatoire à la mosquée centrale de Mupanda, Sheikh Ayoub a confié aux médias locaux que Sheikh Aliamin a été assassiné par balle par un homme habillé en « training ». 

Après son forfait, l’auteur des tirs qui ont été fatals à l’imam Aliamin, a été récupéré par une moto.

Dignitaire musulman très respecté à Béni, Sheikh Aliamin s’était fait remarquer à travers ses prêches anti-jihadistes. Des sorties qui lui ont valu des menaces des rebelles des forces démocratiques alliées (ADF) affiliés à l’État Islamique. 

Selon Congorassure.com visité à Dakaractu, le gouverneur de la province du Nord Kivu qui réagissait à la mort de l'homme religieux a fait cette révélation. C'est d'ailleurs pour le mettre au courant de ces menaces que l'Imam Aliamin a été récemment convoqué par le renseignement militaire. 

Mais les mesures qui lui étaient proposées pour assurer sa sécurité n'auraient pas été respectées par le concerné. Qui n'en était pas moins déterminé à combattre par la parole l'utilisation de la religion pour commettre le mal. 
Dimanche 2 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :