RASIAAT À TOUBA / Le nouveau Président accuse les Chinois d'avoir fermé leurs unités de production et ruiné leurs espoirs.


Ousmane Diakhaté est désormais le nouveau Président du Regroupement des Acteurs du Secteur Industriel et Agro-alimentaire de Touba, RASIAAT en acronyme. Il remplace à ce poste Sokhna Mame Khary Mbacké Bintu Serigne Mourtalla Mbacké Khadim Rassoul. 

Au cours d'une assemblée générale à laquelle ont pris part plusieurs autorités dont l'exécutif local et le ministre-conseiller Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma, Ousmane Diakhaté a d'abord rendu un hommage nourri à son prédécesseur démissionnaire qui, selon lui, a abattu un travail exceptionnel. Il a ensuite salué la bravoure des jeunes qui se sont investis dans ce secteur de la trituration artisanale des graines d’arachide qui a contribué à hauteur de 0,1% au PIB avec des retombées financières évaluées à 22, 22 milliards de francs et une capacité d'embauche de 4.172  personnes (rapport de l'Ansd).

Signalant que le Rasiaat est apolitique, Ousmabe Diakhaté dira avoir beaucoup confiance en la vision du Chef de l'État surtout dans sa volonté déclarée de trouver du travail aux jeunes. Seulement, il se désolera de constater que leur activité est à l'agonie à cause de l'intervention sauvage des Chinois dans le secteur de l'arachide. Beaucoup de ses confrères ont déposé la clef sous le paillasson et peinent à se relever, regrettera le Président devant la presse. "Le paysan Sénégalais est en train d'acheter le litre d'huile à 1000 francs au lieu de 650 francs si la graine d'arachide était restée au pays", fulminera-t-il à titre d'exemple. 
Mardi 6 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :