Questekki : L’exploitation du gaz à Saint Louis risque de perturber la pêche.


Avec l’exploitation du gaz de Saint-Louis, la pêche sera perturbée d’abord directement par la perte de certaines zones de pêche, ensuite l’environnement marin, par la pollution chimique ou sonore, sera touché, notamment celui des poissons dans leur trajectoire en mer. C’est la conviction de Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki. 

Dans sa question économique de la semaine (la QES TEKKI), il a laissé entendre pour l’aspect économique, que la rente issue du gaz naturel assure des revenus plus élevés aux secteurs directement liés à l’exploitation du gaz naturel et entraîne une migration des facteurs vers ces secteurs. C’est le syndrome hollandais. Les quartiers de pêcheurs comme Guet Ndar et Goxu Mbacc vont migrer du travail de la pêche vers les secteurs liés au gaz, dira t-il, et risquent de disparaître dans l’avenir pour laisser la place à des projets immobiliers ou touristiques.
« C’est sans doute pourquoi des ouvrages « pseudo –digues » surfacturés sont faits à Goxu Mbacc et n’arrivent pas à Guet Ndar.
En vérité, un des enjeux de la gouvernance FayeSall est la spéculation immobilière sur le littoral du sud au nord du Sénégal. C’est pourquoi, c’est un impératif démocratique que d’arracher les mairies de Saint-Louis, Guédiawaye et Ziguinchor à la famille Faye Sall », lit-on dans le document.
Mardi 27 Août 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :