Querelles intra-Apr, fichier électoral, déficit budgétaire, affaire Karim Wade, parrainage du candidat Macky Sall... : Mimi Touré à cœur ouvert


Dans cet entretien accordé à Dakaractu, la coordinatrice du pôle parrainage du candidat Macky Sall n'a pas hésité à répondre à toutes nos questions.
Des querelles entre responsables politiques de la mouvance présidentielle à Kaolack, la polémique sur la fiabilité du fichier électoral, le déficit budgétaire annoncé par le ministre des finances, la sortie du comité des droits de l'homme sur l'affaire Karim Wade, le parrainage du candidat Macky entre autres questions.
D'abord l'ex chef du gouvernement s'est vivement félicité de la tournée du président Macky Sall dans les foyers religieux de Kaolack. Avant d'annoncer qu'à Kaolack les objectifs du parrainage pour le candidat Macky Sall sont atteints, que ce soit dans la commune ou le département. Cela malgré les querelles internes.
Au niveau national, Mme Aminata Touré estime que les résultats sont satisfaisants non sans avancer de chiffres obtenus pour leur candidat. À quelques trois mois de la présidentielle, l'envoyée spéciale du président de la République rassure que l'heure est aux derniers réglages avec les cérémonies d'investiture. Sur un autre registre, l'ancien ministre de la justice n'a pas manqué de commenter les recommandations du Comité des droits de l'homme des Nations-Unies. Elle estime à cet effet, que ce comité des Nations-Unies est en retard par rapport à ses observations qui n'engagent pas l'État du Sénégal.
Toutefois, elle soutient que c'est un comité utile parce qu'il est supposé suivre la convention sur les droits civils et politiques.
Concernant les polémiques sur le fichier électoral, la coordinatrice du pôle parrainage du candidat Macky Sall estime que "le fichier électoral était déclaré fiable à 98% par l'Union européenne qui avait commis des experts indépendants."
Mme Aminata Touré estime par ailleurs que la façon de faire de l'opposition ressemble à "un lutteur qui conteste sa défaite, alors qu'il n'est même pas arrivé dans l'arène." Ce qui prouve à suffisance "qu'elle aura une grande déception."
Pour le déficit budgétaire, Aminata Touré estime "qu'il n'existe pas de pays qui n'a pas de déficit budgétaire". Mieux, elle informe que "lorsque le président Macky arrivait en 2012, nous étions hors des normes de l'Uemoa.  Aujourd'hui nous sommes dans le cadrage qui est exigé par l'Uemoa et c'est une bonne chose".
Toutefois, Mme Aminata Touré souligne  "qu'il faut rester vigilant et rester dans le cadre que nous nous sommes fixés, limiter le déficit budgétaire surtout dans une période marquée par une hausse du baril du pétrole."
Entretien...
Mardi 20 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :