Quand la banlieue suscite convoitise et appétit électoraliste, la réalité politique suffoque. (Par Daouda Ndiaye, Maire de la commune de Yeumbeul Nord)


A quelques mois des élections présidentielles du Sénégal, les baroudeurs et aventuriers arborent  la gueule du loup pour aller pêcher des bons lieux de ponte dans desbanlieues méconnues et souvent fustigés à tord et à travers

Cette communication est en partie une réponse aux propos de M Moustapha Mamba Guirassy tenus à Yeumbeul Bene Barack lors d’une tournée politique. Des propos qui mettent à nue tous les efforts consentis par les autorités locales et au-delà le plan ambitieux de l'Etat durant ces six dernières années

L’honorable DÉPUTÉ Moustapha Mamba Guirassy a,Semble-t-il, dans un langage débridé, résumé les maux d’une commune qui a gagné à toutes les échéances électorales au profit de la mouvance présidentielle de Benno Bok Yaakar

Une commune qui aura sans doute apprécié lesinnombrables efforts du pouvoir par la vision éclairée de SEM Macky Sall et de son gouvernement. 

Une commune qui continue de croire à la force de l’espoir après avoir apprécié les premières réalisations dans le domaine de la santé, de l’éducation, du cadre de vie et desgrands projets de voiries et de routes pour sortir Yeumbeulde sa longue léthargie avant l’arrivée au pouvoir de SEM Macky Sall.

Une politique de Santé maîtrisée

Plus de cinq postes de santé sont déjà fonctionnelles et un autre sur financement propre de la Commune à hauteur 45 millions sera bientôt inauguré.

Un centre de santé d’un coup de 5 milliards est en phase d’être réceptionnée. Ce qui permettra à la commune de résorber un grand déficit de financement dans le secteur et améliorer le plateau technique médical. 

L’Education au cœur des priorités 

La Commune s’est beaucoup investie pour améliorer le cadre d’étude. Elle a permis aux écoles publiques de bénéficier d’un appui privilégié pour faciliter l’accès à l’éduction des familles démunies. Ce qui lui permet d’agir efficacement et sur le long terme. Le passage de la petite enfance au préscolaire, le préscolaire, le primaire, le secondaire.

La priorité accordée à l’un des éléments moteur du PSE ; le capital humain, oblige à trouver des voies et moyens pour financer sur fond propre des établissements comme l’École Alioune Kébé qui sera bientôt réceptionnée.

Tous les élèves de la commune ont bénéficié gracieusement de tenues pour corriger les inégalités sociales dans le milieu scolaire. 

Le Nouveau Collège d’Enseignement Moyen financé par la JICA, va permettre aux collégiens de la Commune de jouir d’un cadre idéal pour multiplier les performances scolaires. Le lycée d’excellence de Yeumbeul El hadji Ibrahima Diop continue de faire d’excellents résultats où beaucoup delauréats sont formés au concours général.

Le Désenclavement de Yeumbeul en marche 

La commune a bénéficié de 12 kilomètres linéaires dont une bonne partie déjà réalisée. Trois entreprises sont à l’assaut pour améliorer le transit inter urbain dont la SOGEC, la CDE, et CHINO HYDRO.

La route reliant la station de Yeumbeul au camp des transmission (Ex marine française). La ceinture de la cité COMICO bientôt achevée ainsi que la traversée Comico jusqu'à la Route de Boune. Enfin, La route principale Yeumbeul route de Boune va bénéficier d’une réhabilitation dans les programmes promo ville.

La route 2 x 2 voies liberté 6 keur Massar passant par Yeumbeul va ouvrir de nouvelles perspectives pour l’arrondissement des niayes.

Le Président Macky Sall a, en moins de sept années, donné un nouveau visage à notre commune.

De grands investissements pour la banlieue.

A cotes des investissements réservées aux communes, L'Etat a par le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, lancé le projet des Bus de transport rapide (BTR) à Dakar. L’investissement global du BRT sera porté à 247 milliards de FCFA.

Le projet ‘’Bus rapides sur voie réservée’’ (BRT) desservira l’agglomération de Dakar du Nord au Sud depuis Guédiawaye, à travers 14 communes, avec un temps de parcours réduit de 90 à 45 minutes.

Ce système complémentaire va permettre une connexion optimale et une inter-mobilité autour d’un réseau de transport métropolitain restructuré avec des infrastructures et des services prioritaires de rabattements par bus.

Plus de 300.000 Sénégalaises et Sénégalais emprunteront le BRT, un transport moderne, confortable, fiable, abordable et réduisant de moitié le temp0s de trajet.

L’environnement et le cadre de vie

Dans de domaine de l'environnement et du cadre de vie, l'état du Sénégal et ses partenaires technique et financiers, notamment la banque mondiale et fond nordique de développement ont déployé la grande artillerie. Pour débourser une enveloppe de plus de Deux milliards de francs CFA. 

Cette enveloppe a permis de financer la réalisation de deux bassins versants et un important réseau de drainage, qui traverse en diagonale toute l'étendue de la commune reliant ainsi l'ensemble des points bas. 

Ces ouvrages, appelés phase 2 du PROGEP (projet de gestion des eaux pluviales) ont permis de libérer 26 (vingt-six) quartiers des affres des inondations et d'éradiquer complètement le fléau dans la commune.

Les Edifices cultuels bénéficient du soutien constant de la Commune

Les édifices cultuels sont une des composantes les plus symboliques de la liberté de culte garantie par notre constitution. Les collectivités territoriales sont aujourd’hui les premières interlocutrices des religions dans notre pays, et les élus locaux sont souvent en première ligne face aux demandes des cultes. 

Yeumbeul Nord figure parmi l’une des communes du Sénégal où les grandes mosquées ne paient plus de factures d'électricité à cause d'un ambitieux programme de la municipalité de dotations de kits solaires.

Cette démarche, ambitieuse, nous est apparue nécessaire et a été favorablement accueillie par les représentants de ces lieux de cultes dans notre commune.

La sortie ratée et improbable de l'ancien Maire de Kédougou

Il ne me sera permis après avoir apporter quelques éléments pour sa connaissance des politiques locales et territoriales d’interpeller cher Guirassy sur sa gestion et bilan peut reluisant à la tête de la commune de Kédougou qui avoisinait un seuil de pauvreté de 71 % en 2014 année de sa défaite électorale. 

Nous vous invitons à plus retenue dans le verbe et plus de flexibilité dans les questions essentielles qui interpelle l’avenir.

 

 

M Daouda NDIAYE 

Maire de la commune de Yeumbeul Nord

Mardi 16 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :