Qualité de l’air : « La pollution de l’air ambiant responsable d’environ 4,2 millions de décès en 2016… » (Mame Thierno Dieng)

Il est avéré aujourd’hui que la pollution de l’air constitue le premier risque environnemental pour la santé humaine. Selon le ministre de l’Environnement et du Développement Durable Mame Thierno Dieng, qui présidait un atelier sur les enjeux de la qualité de l’air à Dakar, et se basant sur des données de l’OMS, « la pollution de l’air ambiant est responsable à elle seule d’environ 4,2 millions de décès en 2016, alors que la pollution de l’air à l’intérieur des habitations, due à l’utilisation de combustibles et de technologies polluantes, a causé environ 3,8 millions de décès pendant la même période. » De plus, « Plus de 90% des décès dus à la pollution de l’air se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, principalement en Asie et en Afrique ». D’où l’importance selon lui, de faire l’état des lieux de la pollution et de ses impacts sur la santé, mais surtout d’engager une concertation avec les secteurs des transports et de la santé afin d’identifier les stratégies à mettre en œuvre pour une amélioration de la qualité de l’air objet de cet atelier.


Mardi 22 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :