Qualifs CdM 2018 : l’Argentine joue avec le feu !

Mal embarquée, l'Argentine devait absolument battre le Pérou, à domicile, pour augmenter ses chances de qualification. Mais la sélection albiceleste n'a pu faire mieux que 0-0 et se trouve dans une situation très délicate !


Qualifs CdM 2018 : l’Argentine joue avec le feu !
Ce devait être une soirée de folie à la Bombonera, stade mythique de Boca Juniors, dont les fondations tremblent sous l’effet de la joie des supporters. Femmes et enfants étaient même plutôt invités à rester à la maison pour cette histoire d’hommes qui allait se jouer entre l’Argentine et le Pérou, avant-dernier match des qualifications pour la Coupe du Monde 2018 dans la zone Amsud. La sélection albiceleste, dos au mur, se devait de l’emporter pour prendre un peu d’air au classement. Mais voilà, la folie n’a pas eu lieu. Malgré un Lionel Messi en jambes, l’Argentine a concédé le nul (0-0) face à de vaillants Péruviens, qui devancent les hommes de Sampaoli au classement (même nombre de points, même différence de buts mais meilleure attaque).
Dans les autres rencontres, après le nul du Brésil face à la Bolivie grâce aux exploits du gardien bolivien Carlos Lampe, le Chili s’est fait peur contre l’Equateur. Repris au score dans les dernières minutes, le double tenant du titre de la Copa America s’en est remis à Alexis Sanchez, buteur in extremis pour sceller une victoire 2-1. Scénario tout aussi fou en Colombie. Falcao a donné l’avantage aux siens à la 79e minute, avant que le Paraguay égalise (89e, Cardozo) puis passe devant (90+2e, Sanabria) ! Le Venezuela et l’Uruguay ne se sont eux pas départagés (0-0).
Un classement incroyablement serré

A une journée de la fin des éliminatoires, voilà l’Argentine seulement 6e de son groupe et donc virtuellement non qualifiée pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Va-t-on voir un Mondial sans Messi ? Tout est encore possible. « Comment irons-nous au Mondial », s’interroge ainsi ce matin le quotidien argentin Olé. Les différents scénarios laissent entrevoir une issue positive mais l’Argentine a tellement déçu depuis le début des qualifications qu’il ne faut pas exclure la moindre hypothèse. Entre le 2e (l’Uruguay, 28 points) et le 7e (le Paraguay, 24 points), il n’y a donc que 4 points d’écart. Mieux, 4 sélections (Chili, Colombie, Pérou, Argentine) se tiennent en 2 points. Tout se jouera donc dans 4 jours.
Pour y croire, l’Argentine doit évidemment s’imposer contre l’Equateur, déjà éliminé et espérer que l’une des sélections devant elle au classement fasse un mauvais résultat. C’est évidemment possible puisque le Pérou et la Colombie s’affrontent directement. Comme l’explique Olé, les Argentins peuvent encore se qualifier directement, sans passer par la case barrage (pour le 5e du groupe), dans trois cas de figure, en cas de victoire face à l’Equateur bien sûr : si le Chili ne bat pas le Brésil, si le Pérou et la Colombie font match nul ou si le Pérou bat la Colombie avec une différence de but inférieure à celle de la victoire de l’Argentine sur l’Equateur. Une chose est certaine, la dernière journée des éliminatoires Amsud s’annonce bouillante !
Vendredi 6 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017