Qatar Airways intéressé pour remplacer Emirates sur le maillot du PSG


Qatar Airways intéressé pour remplacer Emirates sur le maillot du PSG
Alors qu'Emirates ne reconduira pas son contrat avec le club parisien en raison des prestations financières de ce dernier, le PDG de Qatar Airways a déclaré à La Tribune son intérêt pour la remplacer.
Emirates ne sera plus le sponsor maillot du PSG la saison prochaine. Après 12 ans de sponsoring, la compagnie aérienne de Dubaï ne cherchera pas à renouveler le contrat qui arrive à échéance à la fin de la saison en raison des prétentions financières jugées trop élevées du club parisien détenu par le fond souverain qatari, Qatar Sports Investments. Voulant se rapprocher des montants atteints parmi les grandes écuries européennes, la direction du PSG recherche un sponsor maillot acceptant de mettre près de 80 millions d'euros par saison, selon le journal L'Equipe, contre moins d'une trentaine payée aujourd'hui par Emirates.
Emirates cible l'OM
Le transporteur du Golfe n'entend pas quitter la Ligue 1 pour autant et lorgne du côté de l'Olympique de Marseille dont le contrat avec Orange s'arrête lui aussi à la fin de la saison. Un choix beaucoup moins coûteux pour Emirates, inférieur à 10 millions d'euros selon certains spécialistes du sponsoring, qui lui permettrait d'accentuer sa notoriété dans une ville qu'elle ne dessert pas. Selon nos informations, la compagnie aérienne prendra sa décision en janvier.
Pour remplacer Emirates au PSG, sa rivale Qatar Airways pourrait postuler. Interrogé la semaine dernière par La Tribune en aparté d'un point presse qui se déroulait à Madrid, le PDG de la compagnie de Doha, Akbar al Baker, s'est déclaré « intéressé ».
« Oui. Je suis sûr que nous serions intéressés si l'occasion se présentait », a-t-il dit.
Concernant le montant de 80 millions d'euros espéré par son compatriote Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, Akbar al Baker a répondu que « c'est un problème que nous pouvons évidemment négocier ».
Si elle devait se concrétiser, l'arrivée de Qatar Airways pourrait néanmoins devenir embarrassante pour le PSG à l'heure où la valorisation des contrats du PSG avec des sociétés qataries est sous surveillance, dans le cadre du Fair Play financier.
Car l'image et la notoriété du PSG, et par conséquent la valorisation potentielle de certains contrats publicitaires ou de sponsoring comme celui du maillot du club, font toujours débat en raison de la dichotomie observée jusqu'ici entre le recrutement de joueurs de renommée mondiale et les résultats décevants en Ligue des Champions.
Des grands noms mais pas de grandes conquêtes européennes
Le refus d'Emirates de tripler sa mise en témoigne. La compagnie aérienne de Dubaï estime que le PSG, au vu de ses résultats dans les compétitions européennes, est loin d'être au niveau des gros calibres comme le Real Madrid ou le FC Barcelone. Surtout, au-delà des résultats bruts, le PSG n'est plus considéré aujourd'hui comme l'un des grands favoris de la Ligue des Champions, contrairement aux années précédentes, notamment l'an dernier.
Le club parisien ne partage visiblement pas l'analyse. Il met au contraire la notoriété mondiale de ses stars, Kylian Mbappé, Neymar ou Edison Cavani, pour justifier le montant demandé. Celle-ci serait d'ailleurs renforcée si Kylian Mbappé devenait Ballon d'Or. Il est clair en effet que, d'une manière générale, la notoriété et la valeur des contrats de publicité et de sponsoring dépassent souvent celle de la performance sportive. Pour autant, dans le cas du PSG, cette politique de grands noms est peut-être derrière lui en raison notamment des contraintes du Fair Play financier. En outre, une énième élimination précoce du club parisien en Ligue des Champions cette année dégraderait évidemment son image et son potentiel publicitaire.
Mercredi 21 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :