Protection sociale : les travailleurs dénoncent une privation à tort de la couverture sociale comme le leur confère la loi.


L’adaptation et l’amélioration des systèmes de sécurité sociale à l'évolution des contextes sociaux démographiques sont les souhaits du président de la République, Macky Sall, venu au CICAD pour présider la troisième conférence sur la protection sociale. En effet, malgré les nombreux efforts consentis à travers la mise en place de programmes contributifs et non contributifs, cet espace d’échanges de deux jours (du 25 au 26 septembre 2021), a été plus que nécessaire,  puisque d’après Mody Guiro, représentant des travailleurs, la cérémonie répond aux besoins des travailleurs qui ont longuement souhaité des discussions autour de cette problématique que les travailleurs pensent utile pour une protection sociale inclusive et adaptée aux mutations du monde du travail et une protection sociale basée sur des mécanismes de financements alternatifs et adossée à une gouvernance épousant les standards internationaux.  

Étant entendu que beaucoup d’entre eux sont encore dépourvus de protection sociale, la non prise en charge des personnes en situation de chômage, l’invalidité non-professionnelle entre autres branches non prise en charge par l’État du Sénégal, les travailleurs dénoncent également une privation à tort de la couverture sociale comme le leur confère la loi. Toutefois, le représentant des travailleurs, en plus des recommandations portées à l’attention du président de la République, reste optimiste quant aux retombées. « Je souhaite que les propositions qui sortiront de ces présentes assises fassent l’objet d’une mise en œuvre diligente par les parties prenantes... » 
Samedi 27 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :