Protection et résilience économique : L'union Européenne et le Samu Social Sénégal pour une meilleure prise en charge des groupes vulnérables.


Dans le cadre de la célébration de la quinzaine de l'Europe, l'ambassadrice de l'Union Européenne au Sénégal s'est rendue au Samu social Sénégal pour apporter son soutien dans la prise en charge des besoins des personnes en situation d'exclusion sociale, particulièrement les enfants de la rue. 

Revenant sur la nécessité de la production des groupes vulnérables surtout dans ce contexte de crise sanitaire mondiale Covid-19, Mme Irène Migasson rappelle que la protection des enfants, c'est aussi des actes politiques et législatifs très forts. "On a voulu au cours de cette quinzaine de l'Europe mettre en-avant la jeunesse. C'est à dire mettre la possibilité pour tous pour un développement inclusif du pays où personne n'est laissé de côté. Donc dans le cadre de cette quinzaine de l'Europe nous avons voulu mettre en avant ce partenariat en solidarité et marquer le travail extraordinaire de nos amis de l'Empire des enfants du Samu social, d'où ces acteurs qui vont à la rencontre tous les jours de ces jeunes enfants en situation de grande vulnérabilité. C'est une aspiration pour nous tous, de montrer que quand on parle de solidarité, ce sont des actes concrets. Parce que la protection des enfants, c'est aussi des actes politiques législatifs très forts, qui sont nécessaires. Le code des enfants est une approche politique multi-sectorielle qui met véritablement la protection des enfants au cœur. Donc,  nous encourageons encore la volonté politique très forte dans ce sens", a souligné l'ambassadrice. 

Pour sa part, la directrice du Samu social Sénégal, Béatrice Chaka magnifie l'apport de l'Union Européenne pour la protection des couches vulnérables.
 
"C'est un soutien qui nous permet d'assurer la prise en charge des enfants issus de la rue. Cela nous permettra également d'aider les couches vulnérables en moyens de subsistance mais aussi de leur apporter une aide qui va de l'urgence à l'insertion et qui va permettre à ses couches de réintégrer la société afin de pouvoir avoir une chance d'accéder aux services sociaux de base et de pouvoir se reconstruire.
Nous saluons ce soutien de l'Union européenne en faveur de ces couches très défavorisées. Grâce à cette aide les enfants pourront retrouver leur milieu familial, s'insérer et trouver un métier", laisse t-elle entendre...
Mercredi 19 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :