Protection des enfants : « L’État doit avoir le courage politique d’appliquer les lois » (AJS)

L’association des juristes sénégalaises (AJS) en collaboration avec l’Union Européenne et la coalition nationale des associations et ONG en faveur de l’enfant (CONAFE), a tenu ce matin un atelier sur les dangers de la rue et la traite des personnes.

Une table ronde qui, d’après les participants, vient à son heure vu le contexte actuel marqué par les enlèvements d’enfants et les crimes odieux perpétrés sur cette couche vulnérable de la société à savoir les enfants.

Dans son allocution, la chargée des programmes de l’AJS, Mme Aby Diallo a rappelé que les écueils résident dans l’application des lois. « Il existe un arsenal juridique au Sénégal, l’État doit avoir le courage politique de les appliquer », a t-elle souligné.

Elle déplore ainsi l’inexistence d’un cadre adapté pour la prise en charge des enfants de la rue qui sont exposés à la mendicité forcée, au viol et au trafic d’organes.

Selon le président de la CONAFE, François Raoul Latouffe , il incombe à l’État de prendre ses responsabilités pour garantir les droits fondamentaux des enfants, ce en adéquation avec les conventions et traités internationaux signés et ratifiés par le Sénégal.


Mercredi 21 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :