Protection de l’enfant et lutte contre le chômage à Kolda : 25 enfants issus de couches vulnérables reçoivent leur vélo de formation.


Les 25 enfants issus des couches vulnérables enrôlés par le programme futur au présent (FAP) viennent de recevoir leur vélo. Ces moyens de déplacement vont leur permettre d’aller vite à leur lieu de travail afin de gagner du temps dans leur apprentissage. Pour cela, ils ont bénéficié d’une formation sur le code de la route par le biais d’un agent du ministère des transports.  
Selon les responsables du programme avec cette nouvelle approche, il s’agit d’inverser la tendance de l’informel vers le formel. C’est pourquoi, un curriculum de formation a été mis en place lors d’une formation des maitres d’atelier pour formaliser cet apprentissage. 
Pour Aly Kébé,  représentant de l’ONG Futur au présent à Kolda « cette remise de vélos pour les jeunes enrôlés dans le projet employabilité consiste à les aider à se déplacer de chez eux à leur lieu d’apprentissage. Comme ils sont issus de couches vulnérables, on a jugé nécessaire dans le cadre du projet, de faciliter leur déplacement vers leur lieu de travail. » 
Dans cet élan, le programme va lutter contre la maltraitance des enfants, le chômage et récupérer dans la foulée les enfants ayant abandonné l’école. Et ceci pourrait lutter mieux contre les départs des candidats à l’émigration clandestine et le phénomène des enfants de la rue. 
Il ajoute : « Il peut arriver que l’enfant qui quitte chez lui le matin sans moyen de transport,  refuse de retourner l’après-midi avec la chaleur. Et ces vélos vont leur permettre d’être assidus et influer positivement sur leur enseignement-apprentissage.» 
Aussi, le programme entend lutter contre le chômage des jeunes, l’émigration clandestine entre autres. C’est pourquoi, il met à la disposition des enfants issus des couches vulnérables, une opportunité de reconversion professionnelle formelle...
Samedi 11 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :