Prolongement de l’état d’urgence jusqu’au 29 juin : BBY appelle au sens des responsabilités


Le Président Macky Sall a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 29 juin. Une décision prise pour que la mobilisation et la lutte contre le Coronavirus puissent être poursuivies voire renforcées devant la persistance de la pandémie qui continue de faire des victimes avec ses morts et ses malades, lit-on dans le communiqué de la coalition BBY. 

C’est là encore un message indiquant que les mesures d’assouplissement prises par le Président de la République, le 11 mai, étaient moins une manière de baisser les bras qu’une une modalité permettant, dans le cadre d’une stratégie maîtrisée, de desserrer l’étreinte trop pesante, par endroits, sur la majorité des populations dont le quotidien dépend de l’économie informelle, particulièrement le monde rural dont les marchés hebdomadaires (louma) étaient fermés. Le communiqué fait état de comportements déplorables qui rompent avec l’esprit d’adaptation qui appelait tout le monde à plus de responsabilité dans ce contexte d’allègement de l’état d’urgence. Il s’agit de pratiques laxistes à bannir et qui consistent, au niveau d’une infime minorité, à violer les règles du couvre-feu ou à refuser de porter le masque. Il s’agit également de l’attitude inadmissible de compatriotes inconscients qui tentent d’empêcher l’enterrement de défunts du coronavirus, en usant de la violence au point de blesser des agents sanitaires et de caillasser le véhicule des sapeurs-pompiers chargés dans les circonstances liées à la pandémie de procéder à l’inhumation des corps, selon un protocole sanitaire maîtrisé assurant le maximum de sécurité sanitaire.

De telles attitudes, déplore le communiqué, sont contraires à nos valeurs faites de solidarité et d’humanisme adossés à nos croyances religieuses. Le SEP de BBY en appelle donc au sens des responsabilités de tous et de chacun pour une bonne appropriation et une observation plus stricte des prescriptions des autorités sanitaires et administratives afin de briser la chaîne de transmission de la maladie et la vaincre. Tous les militants et sympathisants de BBY sont invités à s’impliquer de manière active, surtout au niveau communautaire, pour développer des actions de sensibilisation les plus à même de combattre l’insouciance, le laxisme et la stigmatisation pour un renforcement de la mobilisation contre la Covid 19 dans l’unité et la discipline.

Le SEP de BBY l’occasion  rappeler que « la guerre » contre la Covid 19 est loin d’être terminée et exige encore de toutes les forces vives de la nation, dont il salue l’esprit patriotique qui a permis jusqu’ici de maintenir une unité forte autour du Président de la république dans le combat de la nation, chacun à son poste, un engagement et une détermination sans faille. 

Le SEP encourage une telle dynamique qui se nourrit chaque jour de la formation de nouveaux bataillons actifs qui montent au front comme viennent de le démontrer la mobilisation des milliers d’enseignants dans le secteur de l’éducation prêts à reprendre les cours et la participation à l’effort de guerre des étudiants de l’université Gaston Berger de Saint-Louis. 

Sur un autre registre, le SEP de BBY exprime son indignation devant la mort de George Floyd, afro-américain victime d’une bavure policière, le 25 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota) aux États-Unis. Il présente ses condoléances à sa famille, à toute la communauté noire en Amérique, en Afrique et partout dans le monde et leur marque sa solidarité afin qu’une telle tragédie ne se reproduise plus jamais. 
Mardi 2 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :