Prolongations internationales de l’affaire de prise record de drogue à Dakar : 4,5 tonnes de cocaïne saisies sur un navire de Grimaldi à Hambourg.

Les enquêtes internationales déclenchées depuis la saisie record de drogue au Port de Dakar, en début juillet 2019, ont été payantes. Alors que les arrestations se multiplient au Sénégal, Libération révèle que 4,5 tonnes de cocaïne ont été saisies, le 2 août dernier, au Port de Hambourg, en Allemagne, d’où sont originaires Lukas Schmitzberger (né le 01/09/1993 à Bad Rei- chenhall) et Carolin Verena Stanzl (née le 06/08/1993 à Regens- burg), sous mandat de dépôt au Sénégal. Comme pour la saisie au Port de Dakar, la marchandise en cause était transportée par le navire « Grande Bénin » du même groupe italien Grimaldi.


À la suite de la saisie record de drogue au Sénégal dans des véhicules, les « correspondants » (services de renseignement) de presque quinze pays européens s’étaient rendus au Port de Dakar pour un échange d’informations avec la Douane sénégalaise afin de neutraliser ce réseau international. 

En effet, une partie des véhicules en cause devait être livrée en Angola à la société tda Comercio e industria ayant son siège à l'avenue Pedro de Castro mais aussi à l’entreprise Premium Motors Limited qui a son siège social au Ghana, précisément au 17279 Nahia House (Accra). 

Le reste devait être acheminé au Port de Hambourg, en Allemagne, d’où sont originaires Lukas Schmitzberger et Carolin Verena Stanzl, les deux « touristes » qui voyageaient à bord du navire « Grande Nigéria » de l’armateur Grimaldi sur lequel la deuxième saisie a été effectuée. 

 

Alors que les arrestations se poursuivent à Dakar, à la faveur d’une délégation judiciaire, un rebondissement de taille a eu lieu, en Allemagne justement. 

Selon les informations de Libération, la douane allemande a saisi, le 2 août dernier, 4,5 tonnes de cocaïne cachées dans un container, au Port de Hambourg. 

Les 4200 paquets de cocaïne, d’une valeur marchande d’un milliard d’euros, étaient planqués dans 211 sacs de sport soigneusement rangés. 

Mais ce n’est sans doute pas le plus intéressant.

 

La drogue présentée comme des graines de soja sur le manifeste.

 

Comme pour le Sénégal, c’est un des navires du groupe Grimaldi, le « Grande Bénin » - immobilisé le même jour- qui transportait la drogue chargée à Montevideo, en Uruguay, pays connu comme étant une planque tournante de la drogue. 

Pire, le manifeste présentait la cocaïne comme des graines de... soja qui devaient être livrées en Belgique. Au-delà des investigations ouvertes en Allemagne, une enquête judiciaire a été aussi lancée en Italie, où Grimaldi a son siège, sous la houlette de la teigneuse procureure Monica Ferrero. 

Une affaire à suivre puisque des sources autorisées informent Libération d’au moins trois arrestations en Uruguay. 

En attendant, il conviendrait sérieusement de se pencher sur les activités sénégalaises de Grimaldi. 

En effet, c’est le navire « Grande Nigéria », saisi par la douane, qui avait acheminé au Sénégal les rames du TER . 

Imaginons les dégâts pour l’image de notre pays si les trafiquants, qui semblent avoir accès aux services de l’armateur, avaient planqué de la drogue dans les rames !

 

Encore et toujours Grimaldi

 

Comme nous le révélions déjà, le navire « Grande Nigéria » avait été mêlé dans une affaire de saisie de drogue au Brésil. Pire, de mystérieux «accidents» se sont déclarés dans des navires du même armateur, ces derniers mois. 

 

Trois agents de Grimaldi qui se trouvaient à bord du navire Grande Europa qui a pris feu lors de son transit au large de l'île de Majorque il y a de cela quelques mois, ont été arrêtés début juin 2019, en Espagne. 

 

Selon le parquet espagnol, ces trois membres de l'équipage, ont mis volontairement le feu dans le navire - qui transportait 1687 véhicules - pour des raisons encore non élucidées. 

 

Cruise Ausonia et Grande America, deux autres navires de Grimaldi, ont aussi été « victimes » d'incendie. 

Plus récemment, le navire Grande Mer Amérique du même armateur a mystérieusement «coulé» au large de la Rochelle alors qu'il transportait des véhicules de luxe, pour ne pas dire des Bentley...

Mercredi 21 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :