Projet de budget de l'Economie, des Finances et du Plan: Amadou Bâ délesté de 5 254 428 580 FCFA


Projet de budget de l'Economie, des Finances et du Plan: Amadou Bâ délesté de 5 254 428 580 FCFA
Le budget 2018 du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan a été arrêté à la somme de 216 240 968 560 FCFA contre 221 495 397 140 en 2017 soit une baisse de 5 254 428 580 FCFA  en valeur absolue et 2,4 en valeur relative.  Ce budget est réparti entre les dépenses de personnel, de fonctionnement, en capital. Pour les dépenses de personnel, le budget prévu pour 2018 est de l'ordre de 25 458 837 560 contre 21 853 687 140, soit une hausse de 3 605 150 420 en valeur absolue et 16,5 en valeur relative. Selon le document dont Dakaractu a reçu copie, cette hausse des dépenses de personnel s'explique par la prise en charge du traitement salarial des nouveaux agents venant des ministères techniques mais également par les recrutements pour 2018 au niveau des régies financières en vue d'améliorer le recouvrement des recettes de l'Etat. En revanche, les dépenses de fonctionnement ont connu une baisse car les crédits alloués à cette catégorie seront de l'ordre de 12 036 985 000 FCFA en 2018 alors qu'en 2017, ils caracolaient à 12 790 670 000 FCFA. Selon les services du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, cette baisse est due au réajustement appliqué au fonctionnement de certains services et à la suppression de certaines lignes. Au sujet des dépenses de transfert, une hausse de 1 780 588 000 est constaté puisque de 7 043 080 000 FCFA en 2017, elles sont passées à 8 823 668 000 en 2018. Une hausse qui trouve son origine aux mesures accordées à des structures comme la Société des Infrastructures publiques (SOGIP) pour 1 000 000 000 FCFA, la Haute Autorité du WAQF pour 400 millions et certaines structures du département. Dans le chapitre des baisses, on peut aussi inscrire les transferts en capital qui en 40 019 6016 000 FCFA en 2018 étaient à 49 746 560 000 FCFA en 2017. La valeur absolue de la baisse est estimée à 9 726 944 000 FCFA tandis qu'en valeur relative, c'est 19,6%. Les comptes spéciaux du Trésor seront délestés de 550 000 000 FCFA en 2018. En effet, 109 450 000 000 FCFA leur seront alloués contre 110 000 000 000 FCFA en 2017. La diminution des crédits des autres prets à divers particuliers, pour un montant de 4,6 milliards aténues par le revelement de prévision du compte d'affectation d'un montant de 5,15 milliards explique cette baisse. 
Lundi 11 Décembre 2017




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018