Programme « no sense », manque d’infrastructures… Cheikh Bakhoum tacle sévèrement Madiop Diop.


Relever le defi du changement, tel est le slogan du candidat à la mairie de Grand-Yoff, Cheikh Bakhoum, à quelques jours des éléctions locales. 

Le candidat et directeur général de l’Agence de l’informatique de l’État, entend en cette période électorale changer le cadre de vie de Grand-Yoff qui,  soutient-il, est une commune « démunie d’infrastructures ». Il ajoute que la mairie doit avoir une approche beaucoup plus inclusive qui permettra de pouvoir accompagner les jeunes.

Selon lui, les différentes inaugurations d’infrastructures réalisées par l’État n’ont rien de politique, elles arrivent juste au moment des locales et il n’y a aucune attente ni arrière pensée derrière, confie-t-il. 

Il n’a pas raté l’occasion de tacler Madiop Diop, le maire sortant de Grand-Yoff, par rapport à son programme qu’il juge « sans fondements »...
Mardi 11 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :