Programme d'appui sectoriel / Diourbel : Les acteurs de la Microfinance et de l'économie sociale et solidaire subventionnés à hauteur de 40,3 millions.


Le ministre de la Microfinance et de l'économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam poursuit de plus belle sa tournée nationale dans le cadre du programme d'appui sectoriel. Elle s'est rendue ce mardi dans la région de Diourbel, notamment au centre économique de Baba Garage.

Ce centre regroupe des femmes issues des 20 villages environnants organisées en groupement et qui travaillent en commun autour de différentes activités génératrices de revenus comme la teinture, la saponification et la javellisation, la transformation de produits locaux, le maraîchage et l'arboriculture qu’elles commercialisent ensuite pour subvenir à leur besoin et ceux de leur famille.

Un modèle de développement que la ministre Zahra Iyane Thiam considère comme "une des approches du modèle entrepreneurial de l’économie sociale et solidaire, un modèle économique qui au-delà de la poursuite effrénée du gain, place le développement des hommes et de leur communauté au cœur de ses priorités".

Pour elle, promouvoir ce modèle demeure l’un des grands chantiers de notre département pour améliorer la résilience et l’accès au financement des populations à la base. "À ce titre, avec la crise de la Covid-19 qui a considérablement ralenti l’activité économique locale, il est mis à la disposition des 17 groupements de la localité un montant de 10 000 000 F CFA, afin de redynamiser leurs activités pour une reprise économique durable. En outre, une subvention de deux millions de F CFA est accordée au Centre de développement économique et social de Baba Garage", explique Mme Thiam. 

Au total, une enveloppe de 40 millions 300 mille francs Cfa a été dégagée au profit des acteurs de l'économie sociale et solidaire de la région de Diourbel. "Au-delà de cet accompagnement, l’initiative du centre autour de ces braves dames, mérite d’être approfondie, appuyée et encadrée par mon département, en vue de la renforcer techniquement et financièrement mais également d’être répliquée au niveau de chaque terroir pour en faire bénéficier d’autres localités", fera-t-elle savoir. 
Mardi 7 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :