Programme PNAER : Thierno Alassane Sall accusé d'avoir demandé 1 milliard 500 à « Hertz » pour "débloquer" le dossier

Les scandales se suivent et se ressemblent pour Thierno Alassane Sall, ancien ministre de l’Energie, accusé d’avoir « demandé » 1 milliard 500 millions de FCFA à un soumissionnaire, dans le cadre d’un marché relatif à l’électrification de près de 2700 villages.
Le patron de la « Socequip Sénégal.Energie », représentant de la marque « Hertz » au Sénégal, Oumar Niang, avait souscrit au nom de la filiale Européenne, avec un fort renfort de partenaires, à un appel d’offres spontané pour soumissionner à une offre de l’ASER. Un dossier qui ne connaitra pas d’issue puisque bloqué par le ministre de l’Energie de l’époque Thierno Alassane Sall malgré l’avis favorable du ministère des finances qui ne demandait que la validation technique de l’ASER. Ce dernier, selon même Oumar Niang, leur aurait demandé la somme de 1 milliard 500 millions de FCFA pour « débloquer » le dossier. Avec l’éviction du leader du « mouvement la République des Valeurs », le dossier étant resté depuis lors en l’état, Oumar Niang de demander aux nouvelles autorités de tout mettre en œuvre pour décanter la situation.


Mercredi 18 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :