Professeur Tandakha Ndiaye : « Le vaccin est important parce qu’il donne une immunité collective entre 70 à 80% et peut éliminer les cas de décès »


Professeur Tandakha Ndiaye : « Le vaccin est important parce qu’il donne une immunité collective entre 70 à 80% et peut éliminer les cas de décès »
Depuis 01 an, le Réseau des Volontaires Communautaires en Appui au Personnel de Santé (Revocap) s’investit dans la lutte contre le coronavirus et ses membres sont depuis lors sur le terrain pour assister et accompagner le personnel soignant. Ainsi, pour davantage convaincre les populations à aller se faire vacciner, le réseau a initié le webinaire avec les spécialistes.

Le thème du webinaire c’est : Campagne de vaccination au Sénégal : quelles stratégies d'approche pour l'adhésion des populations ? Le professeur Tandakha Ndieye, immunologue et vaccinologue à l’IRESSEF, panéliste, souligne que pour les maladies infectieuses, la vaccination est primordial. La campagne de vaccination de la Covid-19 a besoin de l’engagement de la communauté. C'est pourquoi, il a dégagé quelques stratégies, les stratégies fixes : rayon 5 km voire 10 Km ; stratégie mobile de plus de 15 kms et aussi les porte à porte. Mais il insiste sur la communication et la surveillance dans la campagne de vaccination qui constituent des éléments très importants, fait-il savoir, Car les effets secondaires ne peuvent pas manquer, précise-t-il. Mais convaincre la population à accepter le vaccin.

Revenant sur l’importance de la campagne de vaccination, le docteur Tandakha Ndiaye rassure les populations. « Le vaccin est important parce qu’il donne une immunité collective et la cible c’est au moins 75%. Il peut éliminer les cas de décès. Les effets secondaires sont attendus dans les vaccinations. Mais les populations doivent se rassurer », fait-il savoir.



Depuis le début de la campagne de la vaccination de la Covid-19, ce sont 392 millions de patients qui sont vaccinés dans le monde. Les États Unis 6 millions, Israël 9 millions, Angleterre 26 millions,  et au Sénégal c’est 144.207, soit 2.3% personnes vaccinées. Il y a 13 pays en Afrique qui ont entamé la vaccination.

Revenant sur les exigences des vaccins de Moderna et BionTech, le professeur sans langue de bois précise que le Sénégal n’a pas encore mis en place les exigences qu’il faut mettre en place pour la conservation de ces vaccins. 






Mercredi 17 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :