Procès sous préfet de Dakar-Plateau contre commerçants libanais et coréens : La partie civile déboutée


Procès sous préfet de Dakar-Plateau contre commerçants libanais et coréens : La partie civile déboutée
Le procès qui a opposé le Sous-préfet de Dakar-Plateau aux commerçants libanais et coréens a connu son délibéré ce 26 décembre 2017 en faveur de Jack Bower. La partie civile a été déboutée car le juge estime que le Sous-préfet a respecté toutes les règles de procédure qui s’imposait à sa personne. Pour rappel, les commerçants cités avaient loué un bâtiment sis à l’avenue William Ponty appartenant à M. Ibrahima Ndiaye. Le bâtiment en question menaçait ruine et avait fait l’objet d’une inspection par la direction de la protection civile qui avait dressé un rapport transmis à l’autorité. Et ainsi, après plusieurs sommations sans effet, le sous préfet Djiby Diallo s’est montré intraitable et a procédé à la démolition de ce bâtiment. Ce qui lui a valu une plainte devant le procureur. Après une plaidoirie très intense, Maître Baboucar Cissé, avocat de l'État a démonté toutes les charges incriminées par Ciré Clédor Ly avocat de la partie civile. Et dans la plaidoirie devant le juge, le Sous-préfet de Dakar-Plateau n’a pas hésité de préciser que tous les bâtiments menaçant ruines qui ont fait l’objet d’inspection seront démolis. Car selon lui, la question de sécurité et l’occupation anarchique ne peuvent faire l’objet d’aucune négociation. Il faut reconnaître que depuis son affectation à Dakar, Jack Bower a fait de la sécurité une question prioritaire.
Mardi 26 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :