Procès du Maire de Dakar : L’Etat réclame 6,830 milliards à Khalifa Sall et ses co-prévenus


L’Etat du Sénégal a réclamé à Khalifa Sall et ses co-prévenus, 6,830 milliards de FCfa en guise de dommages et intérêts, en réparation d'un préjudice à la fois matériel (1,830 milliard) et moral (5 milliards).
C’est l’Agent judiciaire de l’État (Aje) qui a formulé la demande, au cours de sa plaidoirie ce jeudi. Aux yeux du représentant de l’État, il y a suffisamment d’éléments à charge contre le Maire de Dakar et Cie. Détournement de deniers publics d’1 milliard 830 millions de F CFA, faux et usage de faux en écriture privée, entre autres infractions. Telles sont les charges retenues contre les prévenus de l'affaire de la caisse d'avance par Antoine Félix Diome.
> L'Agent judiciaire de l'Etat a ouvert le bal des plaidoiries, dans le cadre du procès Khalifa Sall. L'ex-procureur spécial près de la Crei est convaincu que l'État a subi un préjudice né directement de l'infraction commise par Khalifa Sall et autres. "Le préjudice est à la fois matériel et moral", si l'on en croit le magistrat. C'est pourquoi l'Etat, dit-il, a bien intérêt à agir dans le dossier.  
Jeudi 15 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :