Procès de l'imam Alioune Badara Ndao : La famille confiante quant à l'issue, menace toutefois de porter plainte contre le journal les ''échos''


Au lendemain de l'annonce du procès de l'imam Alioune Badara Ndao et de ses codétenus arrêtés pour apologie du terrorisme, la famille du guide religieux a tenu cet après-midi un point de presse à Kaolack pour réagir sur les récentes sorties des uns et des autres. Pour le frère de l'imam Ndao, Abdoulaye Ndao, la date du procès a été fixée  à l'insu des avocats. " C'est la famille elle même qui a informé les  avocats. Nous avons noté une réelle précipitation dans l'organisation de ce procès prévu le 27 décembre. Alors, vu que le procès vient d'être fixé, nous faisons confiance en la justice de notre pays. Et nous osons espérer que le verdict sera tout simplement en faveur de l'imam Alioune Ndao  ", a martelé Mr  Ndao.


Face à la presse, la famille de l'imam Ndao a menacé le journal " les échos " d'une plainte. "Aujourd'hui, ce journal a publié à sa Une que l'imam a été arrêté avec ses deux épouses et  qu'une importante somme d'argent a été aussi trouvée dans son domicile. Nous tenons à dire que c'est une fausse information et nous demandons au journal les ''échos'' de s'excuser et de montrer publiquement que sa publication est fausse, si rien n'est fait d'ici peu, nous porterons plainte contre ce journal et contre celui qui a publié cet article", a-t-il conclu.
Vendredi 22 Décembre 2017




Dans la même rubrique :