Procès Tobène / ICS : « Proposer 1.000.000 francs Cfa par hectare à des gens qui n'ont que leurs terres comme moyen de survie, ce n'est pas raisonnable » (Me Adama Fall)

L'affaire opposant les populations de Tobène, Keur Maguèye et Maka Dieng et qui s'est soldée par l'arrestation de 21 personnes dont 4 mineurs, a été jugée à la barre du Tribunal des flagrants délits de la cité du rail. Les 21 prévenus ont écopé d'une liberté provisoire. Une décision saluée par le coordonnateur de Frapp "France dégage", Guy Marius Sagna et le porte-parole du pool d'avocats, Me Adama Fall qui, tout de même ont invité les autorités à être plus regardantes sur le foncier. D'après Me Adama Fall, "les autorités doivent mettre en avant le dialogue pour une solution durable. Je demande à l'Etat et aux ICS d'offrir un meilleur barème aux populations de Tobène car proposer 1 000 000 francs Cfa par hectare à des gens qui n'ont que leurs terres comme moyen de survie, ce n'est pas raisonnable".


Vendredi 21 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :