Procès Tobène / ICS : « Il y a des gendarmes qui sont gravement blessés » (procureur Assane Ngom)


Procès Tobène / ICS : « Il y a des gendarmes qui sont gravement blessés » (procureur Assane Ngom)
Le mercredi 12 août 2020 les gendarmes ont été dépêchées au village de Tobène aux fins d'assister le géomètre qui avait la lourde tâche  de délimiter les champs qui se trouvaient dans le périmètre d'exploitation des Industries Chimiques du Sénégal (ICS). Il s'en est suivi quelques échauffourées entre gendarmes et les populations. Car effet, après entente, ces populations qui ignoraient exactement l'origine de leur présence dans leurs terres ont commis des violences verbales et physiques sur les pandores dont le seul tort était peut-être de faire leur travail. Ainsi, des violences ont occasionné des blessés dans le camp des gendarmes (I.traore,  A.O.Fall, Y.Fall, S.M.Thiam et I.Pouye). 

Devant le procureur, les présumés auteurs ont tous balayé les faits qui leurs sont reprochés.  Selon le procureur, Assane Ngom "vous ne pouvez pas tous dire que vous n'avez rien fait. Il y a des gendarmes qui sont gravement blessés. Apparemment vous avez convenu de tous vous braquer. Si vous faites ça, cela ressemble à du je m'en foutisme". Avant de les inviter à ne plus se faire juste et surtout de prioriser le dialogue.
Vendredi 21 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :