Procès Khalifa Sall : Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum souhaiteraient parler de caisse d'avance plutôt que de fonds politique


Procès Khalifa Sall : Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum souhaiteraient parler de caisse d'avance plutôt que de fonds politique
L'ancien percepteur municipal, Mamadou Oumar Bocoum préfère parler de caisse d'avance plutôt que de fonds politique. Le technicien des finances publiques a une autre conception des moyens financiers de la municipalité de Dakar. "Je ne connais aucune nomenclature de l'État, où c'est écrit fonds politiques", a répondu Bocoum à une question du procureur de la République.
Mamadou Oumar Bocoum dit ne connaître que les fonds spéciaux ou les fonds secrets. Même son de cloche du côté de Ibrahima Touré, qui fut percepteur de la mairie de Dakar, juste avant le déclenchement des poursuites dans l'affaire de la caisse d'avance. "J'ignore ce que c'est des fonds politiques. Je n'ai pas connaissance de l'existence de fonds politiques. Nous étions dans le cadre normal d'une caisse d'avance", a-t-il précisé. 
Mercredi 7 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :