Procès Imam Ndao : Passe d'armes entre le procureur Aly Ciré Ndiaye et Me Ousseynou Fall


Procès Imam Ndao : Passe d'armes entre le procureur Aly Ciré Ndiaye et Me Ousseynou Fall
Une sensation de déjà-vu. L'audition de Mor Mbaye Dème s'est ouverte dans un climat très tendu. Les échanges ont été très vifs entre le procureur Aly Ciré Ndiaye et Me Ousseynou Fall, dont le comportement est décrié par plus d'un. Le procès de Imam Ndao et Cie a été interrompu, pour cet incident d'audience, après que le procureur reprochait à l'avocat de faire la police de l'audience. "Vous faites la police de l'audience depuis le début. On vous laisse faire, mais ça ne passera pas. Taisez-vous! Vous parlez trop, vous n'avez pas la parole. Vous vous prenez pour qui?", a lancé, en colère, le représentant du ministère public. La réplique du conseil de Imam Ndao n'a pas tardé. "Taisez-vous!...", a répondu l'avocat. 

À ces échanges houleux, extrêmement corsés, s’est ajouté le comportement de certains dans la salle d'audience, provoquant une vive réaction du juge Samba Kane. Ce dernier a émis le souhait de voir régner "un climat apaisé et de dignité", mais rien n'y fit. Le président Kane, qui a la responsabilité d'organiser les débats, a alors suspendu l'audience jusqu'à 15h. À la reprise, Me Ousseynou Fall sera, certainement, convoqué pour un rappel à l'ordre.
Le maître des poursuites n'accepte pas que la robe noire lui coupe la parole. Sur ce, le juge a exprimé le souhait que chacune des parties puisse librement s'exprimer sans être interrompue par la partie adverse...
Jeudi 19 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :