Procès Assane Diouf : Le parquet requiert 2 ans d'emprisonnement dont 8 mois ferme.


Lors de son réquisitoire, le procureur général a requis 2 ans d'emprisonnement dont 8 mois ferme contre le prévenu Assane Diouf. Selon le maître des poursuites, cela fait 2 ans et 5 jours qu’il a été jugé ici devant cette barre.

Pour elle, le prévenu n’a trouvé d’autres moyens que d’insulter  pour sortir de l'anonymat et faire du buzz et personne n’échappe à ses invectives. Concernant l'appel à la provocation et à l'attroupement, le parquet souligne que c'est un appel qui n'a pas été suivi. Selon Mme, la parquetière, Assane Diouf est en train d'influencer certaines personnes sur le net.  

Lorsqu’il a été jugé, il est monté d’un cran en appelant les jeunes à s’armer pour saper des institutions établies, maintenant beaucoup de personnes font comme lui. C'est la raison pour laquelle le parquet demande au juge de donner un signal fort à ces gens qui sont en train de ternir l'image de la société. "Le prévenu pense que son comportement est drôle, mais ce n'est pas drôle pour les gens dont il insulte les parents et leurs ascendants. 

Concernant le délit de rébellion, le procureur estime que le Sieur Assane Diouf savait pertinemment que c'était la police qui frappait à sa porte. Et pour se donner en spectacle, dit-elle, le prévenu na pas voulu obéir. 

Ainsi, le parquet demande au juge de déclarer le prévenu coupable de tous les chefs d'accusation qui sont retenus contre lui. C’est pourquoi, elle requiert une peine d'emprisonnement de 2 ans dont 8 mois ferme contre Assane Diouf...
Vendredi 15 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :