Procédures pour un départ ”abusif “ : Les 24 agents de Wari réclament leurs droits

24 agents de Wari ont reçu un protocole de départ. La direction générale qui a décidé de les renvoyer, évoque la restructuration de l’entreprise qui aurait conduit à la suppression de certains postes, selon leur porte parole du jour Madické Dramé. Les travailleurs concernés par cette mesure refusent cependant de signer ledit protocole et parlent d’un début de licenciement abusif ou forcé.
Au menu de leurs revendications, d’énormes manquements ont été soulignés tels le reversement à l’Ipres. Aujourd’hui, le collectif des employés menacés fait une contre proposition à la Direction générale de Wari en demandant 24 mois en lieu et place des trois mois légaux. Le collectif se dit toutefois disposé à dialoguer et à engager des négociations sérieuses avec la Direction générale pour trouver une solution à l’amiable.


Mercredi 14 Février 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :