Procédure d’arrestation inquisitoire/Marche le 05 Mars : Y’en a Marre met en garde Macky Sall et annonce le début d’une lutte.


Y’en a Marre invite les populations sénégalaises à une mobilisation massive le vendredi 05 mars 2021 pour rappeler au président Macky Sall pourquoi il a été élu. Le mouvement citoyen qui se dit démocrate, a rappelé les causes pour lesquelles ils ont prévu de mener une marche de la place Washington à la place Soweto.

Face à la presse ce jeudi, le mouvement Y'en a marre est revenu sur l’affaire opposant Ousmane Sonko et Adji Sarr qu’il qualifie de «liquidation d’un opposant politique». «Nous avons vu en même temps que les sénégalais ce qui a été fait en terme de procédure dès le départ qui a été vicié et qui a commencé déjà par violer les droits d’un opposant politique », a expliqué Aliou Sané le coordonnateur national dudit mouvement. Ce dernier de préciser qu’en aucun cas, ils n’accepteront que « le régime de Macky Sall parte de ce problème de mœurs qui oppose deux citoyens sénégalais sur lequel tout le monde tient à ce que la vérité éclate et que la justice fasse son travail en tout indépendance… et dont l’objectif est tout simplement de liquider un opposant politique. »

Selon Aliou Sané, le pouvoir est en train de traquer des sénégalais avec une procédure inquisitoire qui est très dangereuse, dit-il en prenant l’exemple du journaliste Adama Gaye, Boubacar Sèye de l’horizon sans frontière, Guy Marius Sagna et Cie arrêtés alors qu’il dénonce une injustice. Poursuivant, il souligne que la procédure inquisitoire est grave pour une démocratie et les gens sont en train de regarder faire. Aujourd’hui, certains militants qui sont en train de se battre pour cette injustice sont arrêtés. Et nous estimons en tant que mouvement Y’en a marre que la coupe est pleine, qu’il y a beaucoup d’autres précédents qui ont été les premiers actes. On en est au moment où personne n’est à l’abri. »

Le mouvement Y'en marre a aussi dénoncé les bavures et tortures policières à l’égard des détenus. « On a eu droit à une police qui fait des communiqués pour menacer les citoyens pour leur dire on peut les torturer mais vous n’avez pas le droit de pleurer. Compte tenu de tous ces actes, Y’en a Marre invite les sénégalais et ceux de la diaspora à se mobiliser le vendredi 5 mars pour une marche de la place Washington à la place Soweto. "Cette marche sera, selon ledit mouvement, le début d’une lutte, le début d’un long processus de mobilisation", soutient Alioune Sané. 

Le mouvement a, par la même occasion, tendu une main à la société civile sénégalaise, aux différents mouvements, citoyens et organisations politiques  qui pensent que la démocratie est sacrée dans ce pays.
Jeudi 25 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :