Prix international des médias de l’OCI : Deuxième réunion du comité ad hoc


Le siège de l’Union des Agences de presse des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (UNA), à Djeddah, en Arabie Saoudite, a servi de cadre lundi, à la deuxième réunion du comité ad hoc du Prix international de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) pour récompenser les médias ou hommes de presse qui se sont distingués dans la promotion du dialogue, de la tolérance et de l’harmonie interculturelle dans le monde.
Initié par le Président sénégalais, Macky Sall, Président du Comité Permanent pour les Affaires culturelles et de l’Information (COMIAC), ce prix s’inscrit dans la ligne avec la décision de l’OCI de mettre en place une stratégie médiatique globale en vue de promouvoir, de façon efficace, efficiente, et cohérente, les vraies valeurs de l’islam et corriger son image déformée et celle des musulmans.
La réunion a été présidée par le Directeur du Comité Permanent de l’OCI pour l'Information et les Affaires culturelles (COMIAC), l'Ambassadeur, Cheikhou Oumar Seck, qui a indiqué dans son discours à l’ouverture que la rencontre a pour but de compléter les procédures de lancement dudit Prix, tout en notant que la première réunion du Comité tenue à Dakar le 10 avril 2017, avait discuté de plusieurs points en particulier les procédures de son lancement.
Pour sa part, Directrice du Département de l’information de l'OCI, Maha Akeel, a indiqué que la première rencontre a permis d'identifier le nom du prix, ses objectifs, les parties qui pourraient y participer, ses thèmes, les langues choisies et les membres du comité de jury. Les participants ont également suggéré la création d’un fonds d’appui spécial pour le Prix, qui sera logé au Secrétariat général de l’OCI.
Mme Akeel a invité les Etats membres de l'OCI et les organisations affiliées à contribuer pour soutenir ce prix international, suite aux recommandations des ministres de l'Information et celles des  Affaires étrangères de l'OCI, lors de la 11ème session de la Conférence Islamique des ministres de l'Information (CIMI), tenue à Djeddah, en Arabie Saoudite, et de la 44ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE), tenue à Abidjan, en Côte d’Ivoire, de lancer un Prix international de l'OCI, pour récompenser les médias et journalistes émérites dans la promotion du dialogue.
Quant au Directeur général de l’UNA, Issa Khaireh Robleh, Il a souligné dans son allocution l'importance de ce Prix, dont l’objectif est de soutenir les voix appelant à la coexistence pacifique entre les peuples du monde et de réfuter les discours de discrimination et de haine dans les médias, et exprimé l’espoir que la rencontre va permettre d’achever les procédures pour le lancement final du Prix à la date prévue.
Robleh a déclaré que le Prix intervient à un moment où les campagnes de discrimination s'intensifient et le discours de haine contre l'islam, sa culture et la création d’un climat d’intimidation vis-à-vis de l’Islam et des musulmans ou ce qu’on appelle « islamophobie », se propagent dans de nombreux médias à travers le monde. Il a exprimé l’espoir que le Prix devienne une source d’encouragement et d’incitation pour des voix rationnelles qui aspirent la tolérance, la coexistence humaine, la protection des différentes religions. Robleh a invité leurs agences de presse membres de l’UNA d’y participer.   
Le comité a ensuite discuté des différents aspects liés au lancement du Prix, pour concrétiser sa structure, notamment les aspects techniques, la composition des membres du secrétariat, du comités d’arbitrage, les autres procédures nécessaires et normes afin qu’il soit prêt à être lancé, lors de la prochaine CIMI qui se tiendra en République de Turquie en décembre 2018.
Les participants ont convenu de tenir leur prochaine réunion, en avril prochain, dans la capitale sénégalaise, Dakar, en marge de la 11ème réunion du COMIAC.
Les participants ont discuté de la proposition relative à l'avant-projet de budget, adoptée au cours de la première session du Prix international de l'OCI pour récompenser les médias et journalistes émérites dans la promotion du dialogue, de la tolérance et de l'harmonie interculturelle, dans les catégories de la presse écrite et télévisuelle, et examiné les moyens de financement à travers des sponsors, institutions et entreprises, à la lumière des objectifs et de la stratégie du Prix.
Ils ont également discuté de la campagne de promotion et de marketing du Prix, et convenu de la nécessité de lui lancer un site web et de former un comité spécialisé pour la production du contenu médiatique qui sera publié dans les différents médias.
Notons que le Prix est une initiative lancée par S.E.M. le Président sénégalais Macky Sall, Président du COMIAC, approuvée par la 11ème session de la CIMI tenue à Djeddah le 21 décembre 2016.
Notons que le comité ad hoc du Prix de l’OCI est composé d’une quinzaine de membres ayant pris part aux travaux de Djeddah, notamment l’Arabie Saoudite, le Maroc, la Palestine, l’OCI et certains de ses organes.
MD/AH/UNA 
Mardi 31 Octobre 2017




Dans la même rubrique :