Prison de Mbour : le régisseur réceptionne finalement le lot de produits offert par le maire de Malicounda


 Composé d’au moins 110 matelas , 200 litres d’acide, 200 paquets de biscuits, 50 cartons d’eau de javel, le don offert par le maire de Malicounda, Maguette Sène, à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Mbour, a finalement été réceptionné par le régisseur Mame Saliou Fall.  Une réception qui a été faite ce lundi, en présence du maître des lieux qui n’a pas voulu s’afficher aux côtés du maire Maguette Sène et de la délégation qui l’accompagnait.
Alors que les produits étaient en train d’être débarqués devant les locaux de la structure carcérale, M. Sène, par ailleurs Directeur général du Coud a relevé pourquoi il était nécessaire de rendre publique une action sociale de cette nature.
« Il y a eu une incompréhension entre le régisseur Mame Saliou Fall et nous-même. Et je crois que cela a été levé. L’incompréhension était liée au fait de médiatiser oui ou non (le don apporté à la Mac) », a-t-il confié. Selon lui, il fallait cette médiatisation « pour des questions de redevabilité, envers notre Conseil municipal et pour des questions de transparence envers les donateurs ». Ce, « pour que la population de Malicounda et le Conseil municipal sache que les ressources qui ont été dépensées pour acheter des produits destinés à la prison de Mbour sont effectivement arrivés à destination ».
Au finish, s’est-il réjoui, le régisseur et ses collaborateurs « ont compris qu’on ne pouvait pas faire ce don en catimini et qu’il fallait qu’on le médiatise ». Le maire Maguette Sène de promettre une pérennisation de l’action. « Je crois que c’est un partenariat qui va se nouer entre la prison et la commune de Malicounda, encore une fois, c’est une obligation pour les mairies d’appuyer les Mac. Parce que l'action sociale étant une compétence transférée, les populations qui vivent dans ces lieux de détention étant nos populations, ont les mêmes droits que celles qui sont en liberté et doivent pouvoir bénéficier des ressources municipales. Donc naturellement, il va y avoir un partenariat qui va s’établir à partir de maintenant pour que véritablement on puisse, à chaque fois qu’il y a des fêtes et chaque fois que possible, que dans nos budgets municipaux que l’on puisse prévoir des montants (destinés) à appuyer à la Maison d’arrêt et de correction de Mbour ».
Lundi 16 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :