Prison centrale de Rebeuss : La police balance des grenades lacrymogènes / Deux partisanes de Khalifa Sall interpellées


La police passe à la vitesse supérieure en balançant des grenades lacrymogènes pour tenter de disperser la manifestation improvisée par des femmes qui soutiennent le maire de Dakar dont l’audition par la commission ad hoc est programmée ce mercredi au niveau de la prison centrale de Rebeuss. Deux dames ont été interpellées selon la correspondante de Dakaractu sur place. 
Mercredi 22 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :