Prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité : La Haute autorité du Waqf au secours du centre ‘’Ginddi’’


La Haute autorité du waqf (Haw) est allée ce mardi, voler au secours de Centre d’accueil, d’information et d’orientation pour enfants en situation difficile dénommé ‘’Ginddi’’. Plus de 2,2 millions de nos francs ont été offerts au dit établissement pour les aider dans la prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité. Ce à travers un chèque remis par Oulimata Diop, la Directrice générale au profit du centre Guinddi. 
 
La remise avait eu lieu, hier, au cours d’une rencontre dans ledit centre. La Dg de la Haw, dans son allocution a relevé que cette contribution de ‘’la Haw fait suite à la visite effectuée au centre l’année dernière qui m’a permis de découvrir cet établissement de référence qui est un levier essentiel de la politique de l’État en matière de prise en charge de l’enfant en situation de vulnérabilité au Sénégal’’. Une visite mise, selon elle, ‘’à profit pour mieux appréhender les besoins du centre dont les moyens sont très limités malgré l’importance et la noblesse de ses missions’’.
 
Dans son allocution, la patronne de la Haw a rappelé que leur geste est en droite ligne avec la raison d’être de ‘’la Haute autorité du Waqf qui est une autorité administrative indépendante dont la mission principale est de soutenir les cibles vulnérables dont les enfants a décidé, avec sa commission de supervision, d’accompagner le Centre pour lui permettre de mieux prendre en charge ses missions’’.
 
Mme Diop a aussi signalé que l’appui financier que ses collaborateurs et elle ont apporté au centre Ginddi, ne constitue qu’une ‘’modeste contribution de la Haw face à l’ampleur des besoins. Cependant, elle a exprimé au directeur dudit centre leur volonté de ‘’pérenniser et inscrire le centre parmi les bénéficiaires privilégiés des interventions de la Haw à l’égard des enfants vulnérables’’.
 
 
L’occasion a été mise à profit par Oulimata Diop pour rappeler que le waqf est ‘’un instrument de solidarité islamique qui a pour objet d’améliorer le bien-être des populations défavorisées’’. Toutes choses qui font que ‘’l’institution en charge des waqf publics qu’est la Haw ne saurait rester indifférente, face au sort d’enfants en haillons, misérables, pieds nus, exposés aux intempéries et aux autres dangers de la rue et maltraitances’’, a indiqué la directrice générale. C’est pourquoi, d’ailleurs, la Haute autorité du waqf a annoncé sa volonté d’apporter sa contribution dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de protection de l’enfant et a érigé l’enfance en situation de vulnérabilité au cœur de ses priorités’’.
 
Il est ainsi envisagé ‘’la création d’un Fonds cash waqf dédié à cette cible (enfants). Un engagement à soutenir l’enfance en situation de vulnérabilité qui s’est également traduit par la mise en place de box de donations dans les agences des banques partenaires, les grandes surfaces pour recueillir les donations de tous les sénégalais en direction de cette cible. Aussi en a-t-elle profité pour ‘’inviter tous les sénégalais à glisser une pièce, un billet dans ces box ou à faire des donations dans le compte bancaire réservé au waqf des enfants pour que, à travers cette solidarité agissante, nous puissions améliorer le sort de ces enfants que nous avons le devoir d’assister’’.
Mercredi 22 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :