Prière du vendredi : Médina Baye et Léona Niassène ouvrent leurs mosquées dans le respect strict des gestes barrières.


Les foyers religieux de la commune de Kaolack comptent ouvrir leurs mosquées pour la prière du vendredi.

À Médina Baye, l'Imam de la grande mosquée, Cheikh Ahmed Tidiane Aly Cissé, a fait hier une déclaration concernant l'ouverture de la grande mosquée pour les prières surérogatoires (nafilas) et les prières du vendredi. Pour celles de ce vendredi, un comité d'organisation a été mis en place pour le respect des gestes barrière. En effet, des hommes munis de leurs badges vont se mettre devant les différentes portes d'entrée de la mosquée afin de veiller au grain. Le fidèle qui veut accéder à ce lieu de culte, doit porter un masque et se laver la main. À l'intérieur, des lignes ont été marquées pour exiger la distanciation physique.

Le même dispositif est aussi visible à Léona Niassène où le comité d'organisation ne compte en aucun cas déroger à la règle. Ici, on exige le respect du port de masque, la distanciation et le lavage systématique des mains. Dans cette cité, les autorités religieuses dont le khalife avaient annoncé bien avant la décision de l'État d'ouvrir les mosquées, de prier ce vendredi avec ou sans autorisation. C'est pourquoi, les mesures d'assouplissement ont été vivement accueillies, notamment l'ouverture des mosquées. 

De son côté, la police va aussi veiller au grain. De Médina Baye à Léona Niassène en passant par Touba Ndorong, Léona Kanène et Kasnack, des forces de l'ordre et de défense seront déployés un peu partout pour que les fidèles puissent respecter les mesures édictées...
Vendredi 15 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :