Prétendue réponse de Mayeni Jones au Procureur de la République : La BBC dément


Une réponse au procureur de la République a été attribuée à Mayeni Jones, correspondante de la BBC qui a réalisé le reportage sur les contrats pétroliers accordés à BP au Sénégal.
En substance, le post attribué à la journaliste nigériane dit ceci : "Les personnes impliquées y compris Macky Sall et son gouvernement ne peuvent rien reprocher à mon enquête, que Macky Sall devienne président légal, premier ministre, juge, procureur, chef des armées ... J'ai même censuré certaines parties des enquêtes. J'ai fait ce travail avec mes expériences professionnelles et prudence car l'Afrique particulièrement le Sénégal ne mérite pas ça. Comment une poignée de personnes peut s'enrichir sur le dos de toute une nation de manière illégitime ? Des milliards pour une personne parce que son frère est président, non l'Afrique ne mérite pas ça, des millions de familles sénégalaises souffrent de la faim, des gens meurent dans les hôpitaux faute de moyens, plus de 6000 abris provisoires dans les écoles, taux de chômage on a parlé plus , la liste est longue. J'ai fait ce travail car il n'y a pas de journaliste au Sénégal".
Sauf que ces propos semblent bien avoir été fabriqués puisque la BBC a fait savoir que sa correspondante n'était pas l'auteur de ce message. Dans un démenti partagé par Mayeni Jones elle-même sur twitter, la télévision anglaise affirme en encadré que "Le message suivant est faux et n'a pas été fait par notre correspondant de la BBC". Le média anglais maintient tout de même ce qui a été dit dans l'enquête de dix minutes titré "Sénégal: un scandale à 10 milliards de dollars" et indique qu'elle a été menée selon les normes éditoriales les plus élevées.
Devant la presse, le procureur de la République près la Cour d'appel a émis son souhait de voir la journaliste de BBC répondre à l'appel à témoin lancé par ses services pour la manifestation de la vérité dans l'affaire de malversations financières présumés dans des contrats pétroliers. 
Vendredi 14 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :