Prestation de serment de Macky Sall : «Ce qu’attendent concrètement les sénégalais…»


Réélu pour conduire le pays au bout de son émergence, Macky Sall est face à son destin et devant un peuple impatient de voir l’achèvement des réalisations qui ont tant inspiré le président à vouloir faire un deuxième mandat.

Les enjeux sont énormes, les défis multiples, mais force restera au peuple qui rêve de voir l’ancien ministre de l’intérieur sous Wade de sortir par la grande porte et ainsi montrer à l’opinion nationale et internationale que le Sénégal fait désormais partie des pays qui peuvent se réclamer d'une véritable nature démocratique.

Cette prestation de serment qui refusera demain du monde avec la présence de plusieurs chefs d’État et ministres, va être pour Macky un tournant décisif dans la gestion de son quinquennat.

Avec 58,26% des suffrages délivrés par le Conseil constitutionnel, le chef de l’État va de nouveau, comme il l'avait juré il y a 7ans : «observer et faire observer scrupuleusement les dispositions de la constitution et des lois en défendant les dispositions constitutionnelles et l’intégrité territoriale ».

Une affirmation que toute une nation aimerait «encore» entendre pour espérer du côté des uns «une continuité de l’œuvre déjà entamée et du côté des autres, la touche de changement qui avait manqué au président et qui lui avait coûté une masse électorale conséquente ».

En tout état de cause, il incombera au président Sall de se "procurer" d’hommes de rigueur, d’expérience et d’efficacité (comme le pense la plupart des sénégalais), pour enfin être en phase avec les « exigences du pays en matière de développement, de paix et de stabilité... » 
Lundi 1 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :