Présidentielle au Cap-Vert : Carlos Veiga veut briguer les suffrages de la communauté insulaire au Sénégal pour les élections d’octobre 2021.


En tournée depuis quelques jours dans la sous-région, le candidat malheureux en 2001 à l’élection présidentielle au Cap-Vert, a tenu un point de presse ce jeudi à Dakar. 

Carlos Alberto Wahnon de Carvalho Veiga, député à l’Assemblée nationale populaire du Cap-Vert, reste convaincu que malgré les résultats obtenus lors des dernières échéances présidentielles, les suffrages des communautés sont importants et déterminants. C’est ce qui justifie sa présence à Dakar après son passage en Guinée Bissau où il entend également disposer des voix de la communauté cap-verdienne.

Considérant son expérience dans l’appareil étatique en tant que Premier ministre du Cap Vert pendant 10 ans, ses bonnes relations avec plusieurs pays de la sous-région, le juriste et candidat à la présidentielle du Cap-Vert en octobre 2021 s’estime chanceux pour être le futur président de la République de l’État insulaire.

« Mes chances pour gagner ces élections sont réelles parce que les dix localités insulaires sont favorables à la politique sociale que je mène, mais également, parce que j’ai eu à travailler avec le parti au pouvoir. Je suis bien armé pour prétendre briguer les suffrages des populations du Cap-Vert », a annoncé le candidat du mouvement pour la démocratie ( MPD) qui compte focaliser sa gouvernance sur une politique socio-économique inclusive.

Il considère d’ailleurs que les défis économiques sont énormes, mais ceux bilatéraux et multilatéraux sont également à travailler. C’est d’ailleurs, pour parler de l’implication du Cap-Vert dans la CEDEAO, que Carlos Veiga se dit prêt à engager une politique diplomatique importante pour le rayonnement de son pays.
Jeudi 1 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :