Présidentielle : « La tension que les uns et les autres essayent d’entretenir est une tension artificielle » (Ismaïla Madior Fall, Ministre)


En cette période pré-électorale, c’est l’installation des comités électoraux qui occupe l’espace politique. Si dans plusieurs localités les responsables politiques se livrent une bataille sans merci, à Rufisque Est, « c’est l’unité et la cohésion de tous les responsables politiques de la coalition BBY qui a prévalu et a abouti à l’installation d’un bureau consensuel », s’est réjoui le garde des Sceaux, Ministre de la Justice, M. Ismaïla  Madior Fall, qui a salué l’esprit d’ouverture des uns et des autres. 

En effet, c’est le maire de Rufisque Est, M. Albé Ndoye qui a été porté à la tête du comité électoral et M. Doudou Meïssa Wade a été désigné comme plénipotentiaire de la coalition. Désormais, dira le Garde des Sceaux, « il s’agira d’occuper le terrain et la stratégie qui sera privilégiée sera du porte à porte. Nous irons vers nos concitoyens et nous leur parlerons directement, avant de nous retrouver autour du chef de l’État pour un méga-meeting. » 

Se prononçant sur la situation actuelle, le Garde des Sceaux reste serein. En effet selon lui, « si l’on regarde la situation actuelle, le pays est calme et c’est à saluer. On est à 30 jours de l’élection et il n’y aucune tension. La tension que les uns et les autres essayent d’entretenir est une tension artificielle. Nous avons un peuple qui vote depuis 150 ans, nous avons un peuple qui a une culture démocratique très ancrée, nous avons un peuple qui a une culture civique, une maturité politique. Nous irons aux élections de façon tranquille et sereine... » 
Lundi 28 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :