Présidentielle, Alliances politiques et Parrainage : Ce que révèlent les chiffres


Quelques heures après l'ouverture de la campagne en direction de la présidentielle, les tractations pour une alliance électorale solide se poursuivent. Les cinq candidats en lice sont d'attaque et ne laissent rien en rade pour bénéficier du soutien des recalés. Pour l'heure, (09) sur (22) ont déjà choisi leurs camps. 
Nous écrivions qu'à ce propos, l'ancien maire de Thiès occupait le haut du pavé avec au moins le soutien officiel de 5 recalés. Ousmane Sonko et Macky Sall venaient en seconde position mais ex aequo. El Hadji Issa Sall et Madické Niang se sont révélés les parents pauvres des jeux d'alliances. Mais dans cet article, nous n'avions pas pris compte des parrainages des uns et des autres. Exercice auquel nous nous sommes soumis dans cette nouvelle étude. Les résultats sont effarants.
À supposer que le transfert de parrainages est automatique, Idrissa Seck se retrouverait dès lors avec 180 716 intentions de vote. L'ancien maire de Thiès a lui-même validé 57 276 signatures. Ses principaux soutiens de l'heure, à savoir Malick Gakou (52 911), Hadjibou Soumaré (42 103), Pape Diop (33 426) ont totalisé 128.440 parrainages. En revanche, si on s'en limitait aux parrainages, Amsatou Sow Sidibé et Moustapha Guirassy ne seraient d'aucune utilité à Idrissa Seck car leurs dossiers ont été déclarés inexploitables par le Conseil constitutionnel au sortir des épreuves du Parrainage. Mais il n'empêche, l'ancien maire de Thiès devance Ousmane Sonko et Macky Sall.
Le cumul des parrainages obtenus par l'ancien inspecteur des Impôts et ses deux souteneurs issus du groupe des 25 fait 97 366. Le candidat de Sonkoprésident a pu valider 61 791 tandis que Boubacar Camara (23 357) et Pierre Goudiaby Atépa (12 218) n'ont totalisé que 35 575. Cependant, il faut tenir compte des ralliements dont Ousmane Sonko bénéficie dans des régions comme Ziguinchor où les partisans de Khalifa Sall et de Karim Wade, deux recalés et non des moindres, se sont annoncés en sa faveur.
Pour sa part, Macky Sall qui vient en troisième position en terme de cumul de parrainage a obtenu 81 763. Cela s'explique puisque le président sortant n'a pour l'heure compte que sur les 10 129 parrainages d'Aissata Tall Sall et les 8745 de Samuel Sarr. Mais c'est faire montre de naïveté que de croire que Macky Sall va en rester là. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est en train de faire des pieds et des mains pour créer la dissension au sein du Collectif des 25. Il a lui-même annoncé lors de l'inauguration du siège de l'Apr que des discussions sont en cours et des membres de cet ensemble sont en partance pour la coalition présidentielle. 
Me Madické Niang et El Hadj Issa Sall restent les grands perdants des alliances qui se font et se défont au gré des intérêts de chacun. Les candidats du PUR et de Madické2019 n'ont pour l'instant bénéficié d'aucun soutien de la part des 25 recalés. 
Dimanche 3 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :