Présidentielle 2019 : Me Aly Fall érige le mandat en aspect du consensus


Présent, en première ligne à l’occasion du débat organisé, ce samedi, par le mouvement « « Consensus citoyen pour la République » de notre confrère Abdoulaye Fofana Seck, Me Aly Fall a essayé de remonter jusqu’aux sources des blocages notés souvent dans le Landerneau politique.

L’avocat, après avoir rappelé que l’élection présidentielle est la rencontre entre un homme et son peuple, a expliqué que « le projet proposé rencontre une adhésion pour un terme donné ».

Malheureusement, déplore-t-il : « On a tendance à considérer que le mandat dont nous sommes dépositaires finit par être notre propriété… A chaque fois qu’il est question d’en débattre, celui qui n’est pas d’accord, on ne lui donne pas l’occasion de le dire. On le considère non plus comme un adversaire, mais on le prend pour un ennemi ».

« Le mandat, c’est la chose commune qui nous est donnée », recadre la robe noire.

Samedi 5 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :