Présidentielle 2019 : Les remarques de la mission d'observation de l'UA à l'endroit de l'opposition Sénégalaise


La mission d'observation de l'Union Africaine, ce lundi lors de sa déclaration préliminaire sur le déroulement du scrutin du 24 février, a rappelé que l'élection présidentielle de 2019 s'est inscrite dans un contexte de faible  dialogue entre le pouvoir en place et les partis d'opposition. Ce qui a entraîné un déficit de confiance entre les acteurs. S'y ajoutent les nombreuses affaires suspectées comme politico-judiciaires. Aussi, les dysfonctionnements des élections législatives ont davantage détérioré le climat politique préélectoral de cette présidentielle. 

Pour la mission d'observation, "la perception générale est que les mécanismes légaux existant ont été détournés pour écarter une partie de l'opposition classique. Une situation qui a négativement affecté le rôle et l'image de la justice par une partie de l'opinion Sénégalaise. L'opposition pareillement affaiblie, a été victime d'une certaine désorganisation et du manque d'unité en son sein". 

Selon la mission d'observation de l'UA, le gouvernement du Sénégal a mis des cadres de concertation et de suivi boycottés par l'opposition.
Lundi 25 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :