Présidentielle 2019 : L'APR condamne l’appel à l’insurrection lancé par le C25


Présidentielle 2019 : L'APR condamne l’appel à l’insurrection lancé par le C25
Par sa décision du 20 janvier 2019, le Conseil constitutionnel, conformément à ses attributions, a publié, la liste des cinq (5) candidats validés pour briguer le suffrage des Sénégalais, le 24 février 2019 dans le cadre de l'élection présidentielle, au regard  des dispositions légales pertinentes.
A cet effet, l’Alliance pour la République tient à affirmer, de la manière la plus solennelle, que le respect des décisions de nos juridictions, au premier rang desquelles le Conseil constitutionnel, est une exigence démocratique et républicaine, à laquelle aucun homme politique sénégalais ne saurait se soustraire. 

Ainsi, l’Alliance pour la République (APR) condamne avec la plus grande fermeté l’appel à l’insurrection lancé par le Collectif dit des vingt-cinq aspirants à la magistrature suprême dont certains ont été incapables de répondre aux exigences du parrainage citoyen requis, compris entre 0,8 et 1 % des inscrits sur le fichier des électeurs.

Dès lors, il est inacceptable que ce conglomérat des perdants prenne en otage le peuple sénégalais. Et force doit rester à la loi qui devra s'appliquer dans toute sa rigueur.
Dans ce cadre, l'Alliance pour la République appelle le Gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité publique et la tranquillité des citoyens, pour assurer le déroulement normal de la campagne électorale ainsi que de toutes les opérations électorales, y compris l'expression libre du suffrage, le 24 février 2019.
 
Par ailleurs, l’Alliance pour la République tient à rassurer les militants, les sympathisants de Benno Bokk Yaakaar et de la Grande Coalition de la Majorité présidentielle que le Président Macky SALL déroulera sa campagne électorale à l’échelle des quarante-cinq départements du pays. A cette occasion,  les forces politiques et citoyennes, engagées et mobilisées à ses côtés s’érigeront contre toute forme d’intimidation ou de menace.

Aussi, l’Alliance pour la République rappelle à l’opinion nationale et internationale que ces gesticulations de l’opposition illustrent son manque notoire de respect à l'endroit du peuple sénégalais, sa volonté irresponsable d'installer le chaos et sa certitude d'une cuisante défaite au soir du 24 février 2019.

L’Alliance pour la République renouvelle sa confiance à la Justice sénégalaise qui a toujours rendu des décisions au nom de son peuple ; un peuple souverain qui a choisi d’assainir l’espace politique en imposant de nouvelles conditions pour une participation politique exemplaire.
Enfin, l'Alliance Pour la République appelle tous les citoyens épris de paix, les forces vives soucieuses du développement de notre pays et l'ensemble des patriotes et démocrates Sénégalais à barrer la route aux fossoyeurs de la République et de la démocratie.

Le Porte-parole national

 
Mardi 22 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :