Présidentielle 2019 : Éclairage sur le dépôt et le contrôle des déclarations de candidature


 
À moins d'un trimestre de la présidentielle de 2019, les autorités étatiques ne dorment plus que d’un œil. Après la mise en place d’une loi portant sur le parrainage, l’État du Sénégal est aujourd’hui dans une dynamique d’éclairage sur les dépôts et contrôles des déclarations des candidatures à la candidature de la présidentielle de 2019, par le biais du Conseil constitutionnel. 
 
Il est retenu par ladite juridiction qu’au plus tard, la veille du dépôt de la candidature, notification doit être faite par le mandataire, au Greffe du Conseil constitutionnel, du nom et éventuellement du titre de l’entité indépendante ou de la coalition ainsi que de la liste des partis qui la composent.
 
Déclaration de candidature
 
Quant à la déclaration de candidature, elle devrait se faire du mardi 11 décembre 2018 à 00 heure au 26 décembre 2018 à minuit. Ce, conformément aux articles 29 de la Constitution, L118 et L119 du Code électoral.
 
Ce mardi 11 décembre 2018, date de lancement du dépôt des candidatures, marquera le début de l’instruction des dossiers de candidature. Une occasion pour le Conseil Constitutionnel de procéder à la ‘’vérification des listes de parrainage.’’ Ce qui est conforme avec les articles L118 et L121 du Code électoral.
 
Publication des dossiers invalides
 
Le 12 janvier 2019 au plus tard, notification sera faite, aux mandataires concernés, des dossiers déclarés invalides à cause d’un parrainage sur plus d’une liste. Une disposition prévue par l’article L121, alinéa 1 du Code électoral, indique le site du Conseil constitutionnel. Un délai de 48 h est accordé aux concernés, après notification du parrainage non validé, pour une régularisation.
 
Publication de la liste des candidats
 
C’est au plus tard 35 jours avant le scrutin que le Conseil constitution rendra publique la liste des candidats. (Voir notamment article L121 alinéa 3 du Code électoral). Dans les 48 heures qui suivent le jour de l’affichage de la liste des candidats, seront recevables les réclamations faites contre la liste des candidats. (Voir article L122 alinéa 1 et 2 du Code électoral)
 
Il faudra alors attendre jusqu’au 20 janvier 2019 pour connaitre la décision dudit Conseil. À charge pour celui-ci de statuer, s’il y a lieu, sur les réclamations de candidats, avant d’arrêter et de publier la liste des candidats. (Voir articles 30 de la Constitution et L122 alinéas 2 et 3 du Code électoral).
 
Vendredi 7 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :