Présidentielle 2019 : « Qu'on laisse la presse faire son travail. Il n'y a pas plus démocrate que la presse! » (Bamba Kassé, SG Synpics)


Bamba Kassé, Sg du Synpics n'a pas apprécié la déclaration d'Ousmane Sonko tenue suite à la proclamation des résultats de l'élection présidentielle. Une déclaration dans laquelle le leader de la Coalition "Sonko président" conteste les résultats et accusant même certains médias en l'occurrence Gfm, Rfi et France 24.

Invité du plateau spécial post-électoral de Dakaractu, le SG du Synpics appelle ces derniers à revoir leur comportement vis à vis des journalistes. Il précise, à cet effet, que "les acteurs de la presse sénégalaise sont les premières sentinelles de la démocratie. Car, ils jouent le rôle d'intermédiaire entre le peuple et l'État".

Il poursuit : "qu'il y ait des patrons de presse qui ont choisi de faire de la politique, c'est leur droit. Mais, ce qui nous intéresse nous, acteurs de la presse, c'est de faire un travail bien et équilibré".


Pour Bamba Kassé, "les journalistes ont été professionnels jusqu'au bout des ongles. Il faut qu'on arrête. Les sénégalais ont l'habitude d'attiser le feu".

Parlant des médias internationaux, le SG du Synpics soutient qu'il n'a rien vu de tendancieux dans le traitement de leur information. "Le Sénégal a dépassé l'époque où un média étranger le manipule ou lui impose un candidat".

Et pour finir, Bamba Kassé appelle les candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko à la raison. "C'est la population qui élit un président et non les journalistes. Au Sénégal on considère souvent la presse selon les intérêts du moment. Qu'on laisse la presse faire son travail. Il n'y a pas plus démocrate que la presse!"
Lundi 25 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :