Présidence de Manko Taxawu Senegaal : Gackou bloque l’intronisation de Idy


Présidence de Manko Taxawu Senegaal : Gackou bloque l’intronisation de Idy
Nous reparlons des manœuvres au sommet de l’acéphale Manko Taxawu Senegaal, relativement à la désignation de Idrissa Seck comme président. En fait, Bamba Fall n’a pas eu tort de révéler que l’ex-maire de Thiès est le chef de cette coalition. Aux dernières nouvelles, la plupart des leaders de Manko acceptent le principe. Hier, nous avons insinué que Malick Gackou peut être un obstacle. C’est effectivement le cas.
Nos sources, placées au cœur des pourparlers secrets, renseignent qu’il y a, depuis quelques jours, un intense lobbying autour du patron du Grand parti pour amener celui-ci à souscrire à ce principe. Mieux, éclairent nos gorges profondes, cette coalition, brûlant d’envie de se structurer pour entamer, très prochainement, une tournée nationale, est, pour ce faire, retenue à Dakar par le veto de l’ex-bras droit de Moustapha Niasse. Par ailleurs, les dernières sorties de responsables du Gp, militant pour une candidature de Gackou à la présidentielle de 2019, sont autant d’actes posés pour accroitre la pression sur les autres leaders de Manko aux fins de les pousser à accorder plus de respect à l’ancien ministre des Sports.   

Le divorce consommé entre Manko et le Pds

De ce qui précède découle une certitude :  comme ce fut le cas à la veille des législatives du 30 juillet 2017, l’opposition significative n’aura pas un candidat unique à la présidentielle de 2019, dès lors que Manko et le PDS ne partagent pas le même schéma à cet égard. Au moment où la bande à Khalifa Sall cherche à se structurer autour de Idrissa Seck, le Parti démocratique sénégalais, à l’occasion de la réunion de son tentaculaire comité directeur de ce mercredi, a confirmé la candidature de Karim Wade comme, à titre irrévocable, le seul plan valable.  
Jeudi 4 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :